Ligue 1 : l’OM rebondit face au LOSC et remonte à la 6e place du classement

Ligue 1 : l’OM rebondit face au LOSC et remonte à la 6e place du classement
Football

FOOTBALL - Une troisième victoire de rang en L1 contre Lille (2-0) fait oublier la navrante élimination de mercredi à Sochaux, et ramène Marseille à deux longueurs de la quatrième place, redonnant du crédit au rêve européen de l'actuel 6e, ce dimanche lors de la 18e journée.

Il y avait comme un doute, la crainte que le mal serait, de toute façon, incurable. Il y avait eu un nul (0-0) plein de promesses, dans le contenu, à Saint-Étienne, puis deux victoires de rang, contre Nancy (3-0) et à Dijon (1-2). Et patatras : l’OM est tombé à Sochaux (1-1 ; 4 tirs au but à 3), mercredi, en Coupe de la Ligue. Qu’allait-il donc se passer ce dimanche, face à un LOSC qui restait sur 3 victoires de rang et se rendait au stade Vélodrome plein d’ambition ? On a vu : non seulement les hommes de Rudi Garcia se sont imposés (2-0), mais ils y ont mis la manière.

Voici les Marseillais à la 6e place, tout près des accessits européens que le nouvel entraîneur se refusait d’évoquer au moment de sa prise de fonction, à la fin octobre. Mieux : les Phocéens mettent la pression sur leur rival lyonnais, 5e, en revenant un petit point derrière, quelques minutes avant le match pour le moins difficile qui l'attend, ce dimanche à 20h45, sur la pelouse des terribles Monégasques. Autre symbole parlant : seulement neuf points séparent maintenant cet OM de bric et de broc du PSG et 500 millions d'euros de budget annuel.

Lire aussi

C'est bien simple : l'OM n'avait plus été aussi bien classé depuis le départ de Marcelo Bielsa. Le projet de Rudi Garcia prend donc corps, sous la forme d'un 4-3-3 efficace qui a mis fin à la belle série de son ancien club, le LOSC, embourbé à la 13e place. Le 9e but de la saison en L1 de Bafétimbi Gomis (à la 56e minute) et le nouvel enroulé en pleine lucarne de Florian Thauvin (61e) ont débloquéun match longtemps fermé. Ce Thauvin qui, pour la petite histoire, avait fait faux-bond au LOSC en le quittant pour l’OM quelques semaines après y avoir signé, à la fin de l'été 2013.

Loin des turpitudes du passé, le succès de ce dimanche offre aux Marseillais un horizon plus clair : une victoire mercredi à Bastia, lors du dernier match de l'année, leur permettrait de s'approcher encore plus des places continentales, après avoir laissé filer celle qu'offre la Coupe de la Ligue. En Championnat, les voyants marseillais restent au vert. Le prodige Maxime Lopez a réussi une passe décisive, pour Gomis, le nom de Thauvin a été chanté par le Vélodrome, et Yohann Pelé a gardé sa cage inviolée pour la dixième fois de la saison. La sortie de Lopez sous l'ovation du Vélodrome et l'entrée sous les sifflets de "Lass" pour les dix dernières minutes sonnaient même comme une passation de pouvoir.

En vidéo

[Téléfoot 18/12] Florian Thauvin ovationné par le Vélodrome

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent