Ligue 1 : le FC Nantes l’avoue, il n’a "aucun contact" pour remplacer Girard

Ligue 1 : le FC Nantes l’avoue, il n’a "aucun contact" pour remplacer Girard
Football

SANS FILET– Le moral n’est pas au beau fixe du côté du FC Nantes. Avant-derniers de Ligue 1, les Canaris se sont séparés de leur entraîneur René Girard jeudi 1er décembre, et les dirigeants n’ont, de leur propre aveu, "aucun contact" pour un éventuel remplaçant. Ambiance...

Le cinglant 6-0 infligé par l’OL cette semaine à la Beaujoire a sonné le glas de René Girard. Arrivé cet été du côté de la Jonelière, l’ancien entraîneur de Montpellier et Lille (liste non exhaustive) aura tenu quatre mois de compétition. "Je tenais à vous informer que la mission de René Girard s'arrêtait aujourd'hui officiellement. Le fait que le coach parte, c'est que la situation est grave", a annoncé ce vendredi Franck Kita, le directeur général du club. 

Présent en conférence de presse, le fils du président Waldemar Kita a répondu aux urgence concernant le FCN. A savoir l'impérieuse question sur l'identité du successeur de René Girard pour les jours et les semaines à venir ? Dans un premier temps, c’est Philippe Mao, jusqu'alors entraîneur de l'équipe réserve en CFA, qui assurera l’intérim samedi à Guingamp (16e journée de L1). 

On est ouvert à tout"- Franck Kita

"La meilleure solution pour nous était de mettre un homme de confiance, qui connaît le club, dont on connait parfaitement les compétences", a justifié Kita, précisant que Philippe Mao n’est pas voué à rester l’entraîneur numéro un des Jaune et Vert. Et pour cause, il ne dispose pas du diplôme pour entraîner chez les pros. 

Les pistes pour un remplaçant de longue durée ne sont pas légion.  "On a dû faire face à cette situation d'urgence dans une semaine à trois matchs et on n'était pas prêts à ça", a admis Franck Kita, ajoutant qu'"aujourd'hui il n'y a aucun rendez-vous, aucune prise de contact" dans l’optique d’un nouvel entraîneur. "On est ouvert à tout. On va étudier tous les dossiers disponibles. En pleine saison, on n'est pas complètement maîtres de la situation", a-t-il également reconnu alors que le FC Nantes pointe à l’avant-dernière place de Ligue 1. 

Selon Ouest France, Bruno Baronchelli, aujourd’hui sans emploi (59 ans)  et adjoint de Michel Der Zakarian entre 2011 et 2016, se dit prêt à saisir l'occasion. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent