Ligue 1 : le PSG est (presque) déjà champion

Ligue 1 : le PSG est (presque) déjà champion

DirectLCI
FOOTBALL - Avec 10 points d'avance et encore 8 matches à jouer, le Paris Saint-Germain est le grand gagnant de la 30e journée de Ligue 1. Même si Laurent Blanc prévient que son équipe ''n'a encore rien gagné'', on voit mal Monaco, bien content de sa 2e place, venir perturber les champions de France en titre.

Dès vendredi et la victoire à Lorient acquise , Laurent Blanc avait posé les jalons d'un discours prudent. ''On fait de très bonnes choses, cela fait plaisir, mais pour l'instant, on n'a rien gagné'', soufflait l'entraîneur parisien, pourtant pas du genre à faire la fine bouche après le 8e succès de suite des siens toutes compétitions confondues, un record dans l'histoire du PSG. ''Même dans la douleur, on arrive à gagner, ce qui est intéressant car les joueurs ne lâchent pas. J'espère que ça va déboucher sur des titres en fin d'année, car c'est ce dont on se souvient le plus.''

Et il y en a un que les Parisiens sont bien partis pour conserver : celui de champion de France. A huit journées de la fin, Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers possèdent en effet 10 points d'avance sur l'AS Monaco avec un calendrier abordable, où seuls les déplacements à Lyon (12 avril, 33e journée) et Lille (10 mai, 37e journée) semblent compliqués. La différence de buts de Paris (+52 contre +25 à son dauphin) lui offre même un onzième point virtuel d'écart avec l'ASM. L'an dernier, le PSG ne comptait ''que'' sept points d'avance sur Marseille à la même époque, avant d'être sacré avec huit unités d'avance.

Monaco se satisfait de sa 2e place

Surtout, la résignation des principaux adversaires du champion de France en titre laisse penser que le suspense s'est définitivement envolé. Déjà pas le premier à crier sur les toits que son club vise le titre, Claudio Ranieri a assuré que ''Monaco a essayé de gagner'', dimanche soir contre Lille (1-1) , ''mais cela n'a pas été possible''. Et finalement, il estime que ''c'est un bon nul'' que son équipe, très tôt en tête (ouverture du score après 4 minutes), a obtenu. Avant de conclure : ''C'est important de faire un petit pas en avant'' vers la qualification en Ligue des champions. René Girard, l'entraîneur lillois, a pris encore davantage ses distances avec le PSG. ''Devant, ce n'est pas notre problème. Paris et Monaco font leur Championnat, et nous, on fait le nôtre.''

Qu'est-ce qui pourrait donc bien empêcher le triomphe parisien ? Blessé, le capitaine Thiago Silva a dû céder sa place en défense centrale … Où il a été impeccablement remplacé par Alex, au côté de Marquinhos. Zlatan peut-il se lasser ? Il veut marquer l'histoire du PSG et du Championnat et à le voir tirer le moindre penalty possible ou râler lorsque Laurent Blanc ose le sortir, on l'imagine mal faire relâche. Même l'enchaînement de rencontres début avril (5 matches en 18 jours avec deux fois Chelsea, deux fois Lyon dont une finale de Coupe de la Ligue, et la réception de Reims) ne semble pas piégeux pour un effectif pléthorique. Hexagoal ne devrait pas bouger de son domicile parisien l'année prochaine.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter