Ligue 1 : le PSG n'est pas encore champion

Ligue 1 : le PSG n'est pas encore champion

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Contraints au nul face à Sochaux dimanche (1-1), les Parisiens ne sont pas parvenus à sceller ce titre de champion de France qui leur tend les bras. Les Sochaliens, toujours relégables, ont tenu la dragée haute au PSG qui devra donc patienter jusqu'au 7 mai, le prochain match, face à Rennes.

Le PSG est comme un enfant gâté qui apprend les vertus de la patience. Bien que Monaco lui mène la vie dure à distance, le Paris Saint-Germain se voyait déjà soulever le titre dimanche. Face à des Sochaliens en lutte pour le maintien, et donc animés par l'énergie du désespoir, Paris n'est pas parvenu à régler cette formalité qui l'aurait mis hors de portée des Monégasques à trois journées de la fin.

Avant la rencontre, Salvatore Sirigu, le gardien, s'imaginait déjà "à la mer". Les autres internationaux parisiens, eux, croyaient bien pouvoir soigner leurs corps un mois et demi avant le début de la Coupe du monde. Sauf que les hommes d'Hervé Renard ont pris le couteau qu'ils ont sous la gorge et se le sont mis entre les dents. Et même si, en l'absence d'Ibrahimovic, Cavani est parvenu à ouvrir le score (24e) après un magnifique enchaînement (amorti poitrine, reprise de volée), c'est le capitaine parisien Thiago Silva qui a remis les compteurs à zéro.

Bonal a crû à la victoire

Le défenseur central a malencontreusement dévié un centre de Marange dans les buts de Sirigu (56e). Par la suite, Cavani (61e), puis Verratti (66e),  ne parvenant pas à bout portant à tromper Pelé, les coéquipiers de Roudet se sont mis à croire en l'exploit, portés par un Bonal en fusion.

Ce match nul fait finalement bien les choses.Pour les Doubistes, qui grappillent un point et donc restent encore en vie, mais aussi pour les Parisiens. La prochaine rencontre, une cartouche de plus pour sceller le titre, a lieu le 7 mai prochain, au Parc des Princes là où en L1 , le PSG n'a pas perdu une seule fois en Championnat cette saison. Et les hommes de Laurent Blanc devraient pouvoir compter sur le renfort indispensable d'Ibrahimovic pour – enfin – valider ce second sacre de champion de France de suite.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter