Ligue 1 : le PSG peut être sacré champion de France dès samedi (et battre un paquet de records)

Ligue 1 : le PSG peut être sacré champion de France dès samedi (et battre un paquet de records)

DirectLCI
FOOTBALL – Le PSG affronte Saint-Étienne ce vendredi soir à Geoffroy-Guichard, pour le compte de la 32e journée de Ligue 1. Une victoire pourrait suffire pour lui offrir un titre de champion de France particulièrement impressionnant.

Quand on n'a pas ce qu’on aime, on aime ce qu’on a. Une nouvelle fois, et malgré les 480 millions d’euros dépensés l’été dernier pour faire notamment venir Neymar et Kylian Mbappé, le PSG a dû faire le deuil de la Ligue des champions, après laquelle le Qatar court depuis sept ans. Et il se contentera d’un triplé qui lui tend les bras sur le seul plan national. Après la Coupe de la Ligue remportée samedi dernier, et avant la demi-finale de Coupe de France à Caen le 18 avril, le club parisien pourrait officialiser son 7e sacre en Ligue 1 dès samedi, à six journées du terme du Championnat.

Pour cela, Paris doit s’imposer à Saint-Étienne ce vendredi soir, et son dauphin, Monaco, s’incliner à domicile face à Nantes le lendemain. Autrement, le calendrier du Championnat a la bonne idée de nous offrir une confrontation directe entre les deux premiers du classement, le dimanche suivant au Parc des Princes. Et il faut bien dire qu’une victoire lors de cette "finale" devant le public parisien aurait bien plus d’allure qu’un sacre à distance, devant la télévision. D’autant que, même si le PSG décrochait la timbale ce samedi, il ne battrait pas son record de précocité de 2016, année durant laquelle les hommes de Laurent Blanc ont soulevé le trophée deux journées plus tôt, dès la 30e.

En revanche, le club francilien, particulièrement dominateur cette saison, a la possibilité de faire tomber bien plusieurs autres records. Par exemple, celui du nombre de points récoltés. En 2016, Paris avait culminé à 96 points au soir de la 38e et dernière journée, tandis qu’il en compte 83 à l’orée de la 32e journée cette saison. La moyenne de points pris par match par les troupes d’Unai Emery (2,68 cette saison, contre 2,53 en 2016) indique même que la symbolique barre des 100 points est accessible : s’il remportait tous les matchs restants, le PSG aurait en effet 104 points, et n’en aurait laissé filer que 10.

Autres records envisageables : celui du plus grand nombre de victoires sur une saison, co-détenu par Paris (2016) et Monaco (2017), qui s’élève à 30 matches remportés, alors que le PSG actuel en a déjà remporté 27 ; celui du nombre de victoires à domicile, détenu par Saint-Étienne depuis 1975 (19 victoires, contre 16 pour Paris aujourd’hui) ; celui du nombre de victoires à l’extérieur, détenu par le PSG depuis 2016 (15 victoires, contre 11 actuellement) ; ainsi que celui du nombre de victoires consécutives, détenu par le Monaco de 2016-17 (12 victoires, contre 9 pour Paris, série en cours).

Enfin, il y a aussi celui, plus prestigieux, mais qui sera beaucoup plus dur à aller chercher, du nombre de buts marqués. Ce record-là appartient à un autre club de la capitale, le RC Paris, qui en avait inscrit 118 lors de la saison 1959-60. Le PSG d’Unai Emery en est, lui, à 95. Il lui faudra donc marquer au moins 23 fois en six matchs pour au moins l’égaler, ce qui semble hautement improbable, même avec son armada offensive. D’autant que cela ne ferait, de toute façon, pas oublier la désillusion contre le Real Madrid en Ligue des champions. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter