Ligue 1 - Le PSG poursuit son sans-faute à Montpellier (0-1)

Football
FOOTBALL - Sans forcer son talent, le PSG s'est adjugé une troisième victoire en trois journées de Ligue 1, ce vendredi soir du côté de Montpellier (0-1). Sans Ibrahimovic ni Di Maria, la troupe de Laurent Blanc a pu compter sur un nouveau but de Matuidi (61e).

Ce ne fut pas le match le plus passionnant du début de saison en Ligue 1, loin s'en faut, mais le PSG ne s'en émouvra pas forcément. Sur la pelouse de La Mosson vendredi soir, le triple champion de France a obtenu ce qu'il était venu chercher : une troisième victoire de suite depuis l'entame des débats en Ligue 1. Un succès sans la manière mais qui vaut, c'est une lapalissade, autant de points que ceux décrochés précédemment à Lille (0-1) et contre Ajaccio (2-0).

Il faudra donc attendre encore un peu avant de voir l'unique favori au titre de champion étouffer ses adversaires et multiplier les occasions de but. A cet effet, les apports de Zlatan Ibrahimovic, Angel di Maria et autre Marco Verratti, tous absents dans l'Hérault, pourraient servir, ainsi qu'une présence dans le onze plus longue du créateur Javier Pastore. Sur le pré du MHSC, le prodige argentin a quitté ses partenaires après dix minutes de jeu, a priori touché à un mollet.

La parade de Trapp

Sans l'ex-Palermitain, mais avec Adrien Rabiot (son remplaçant), Ezequiel Lavezzi, Lucas ou encore Edinson Cavani, la troupe de Laurent Blanc n'a pas réussi à se montrer très dangereuse en première période. Elle n'a pas vraiment cherché à l'être non plus. Hormis sur un coup franc de David Luiz stoppé par Jonathan Ligali (6e) ou sur une frappe juste à côté de Lavezzi (38e), les Parisiens furent bien peu menaçants.

De plus en plus entreprenants au cours de la rencontre, les Montpelliérains ont à l'inverse commencé à prendre le jeu à leur compte, s'offrant une occasion en or juste après le retour des vestiaires. L'opportunité pour Kevin Trapp, pas encore inquiété depuis le début du championnat, de montrer son talent en réalisant une parade réflexe superbe face à Ramy Benzebaini (52e). Devant l'incapacité des Héraultais de jouer intelligemment les coups, le PSG a finalement décidé d'accélérer à l'heure de jeu et Maxwell a offert à Blaise Matuidi une balle de but dans la surface (0-1, 61e). Le deuxième but en deux matches pour l'international français, le seul du match, a suffi au bonheur des Franciliens, tranquilles leaders après trois victoires en trois matches. La question est désormais de savoir par combien de buts d'écart ils l'emporteront au complet et avec plus d'envie. Passionnant, n'est-ce pas ?

A LIRE AUSSI
>> VIDEO - Ligue 1 : le PSG, nouveau leader, n'a pas forcé face au Gazélec (2-0)
>> PSG : avec Di Maria et Zlatan à Monaco ?
>>
Mercato : Kurzawa au PSG, ça se complique

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter