Ligue 1 : Les Girondins reverdissent

Ligue 1 : Les Girondins reverdissent

Football
DirectLCI
FOOTBALL - En battant l’AS Saint-Étienne sur leur pelouse dimanche (2-0), les Girondins ont mis fin à une série de quatre rencontres sans victoire, toutes compétitions confondues. Il était temps, car depuis quelques jours, au Haillan, l’humeur était à la sinistrose.

Boutés successivement hors des Coupes de France et de la Ligue, les joueurs de Francis Gillot avaient à cœur de se "rattraper". C’est grâce à deux buts inscrits par Abdou Traoré et Carlos Henrique, dans chacune des deux mi-temps (41e, 51e), qu'ils se sont rassurés. Et quand le technicien indiquait samedi qu’envisager la 4e place était "presque indécent", le discours d’après-match raisonnait différemment.

"On en avait envie, par rapport à ce qui se passe depuis la reprise (…), et les joueurs ont fait le travail", confiait à chaud le coach. Puis après la satisfaction, l’ambition. "On a vu qu’on était capable de faire de bonnes choses dans la difficulté, et qu’on n’est aujourd’hui qu’à trois points du 4e… Ça donne beaucoup d’espoir pour la suite, faisait-il ensuite observer. Notre objectif est clair : prendre un maximum de points pour revenir vers la tête du classement."

Optimisme de rigueur

Forcément, vu l’engagement et l’implication technique mis face à des Stéphanois dépassés dans le jeu, l’optimisme était de mise. Même si les Marine et Blanc savent que depuis le début de la saison, ils sont sur le fil du rasoir. "Le paradoxe ici, c’est que, parfois, on fait quatre défaites, puis quatre victoires, puis quatre défaites !", confiait Gillot. Un mal récurrent dont souffre le patient bordelais depuis de trop longs mois.

En mode "chaud/froid", où au meilleur succède le pire, le collectif aquitain avance à vue, sans arriver à en déterminer les causes. "Je ne connais pas les raisons, mais quand on est dos au mur, on arrive à réagir, et c’est déjà pas mal", concluait Gillot. Dans l’attente d’une analyse plus concrète, et de défier le Paris Saint-Germain vendredi prochain, les Girondins partagent désormais avec Lyon la 5e place du classement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter