Ligue 1 : l'OL commence par une victoire face à Rennes (2-0)

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Lyon a bien démarré son Championnat en s'imposant à domicile face à Rennes (2-0), dimanche. Mais les Rhodaniens ont vu sortir Fekir sur blessure.

Une victoire malgré les blessés. Privé de Gourcuff, Grenier, Bisevac, Fofana, Bedimo, Koné et Dabo (!), l'OL n'a pas tremblé dimanche, face à Rennes (2-0). Mais il a perdu un nouveau joueur : Fekir, qui souffre de l'épaule après un choc avec M'Bengué (25e).

Si le succès lyonnais a été long à se dessiner, les Rhodaniens se montrant peu dangereux au final, il reste ''assez logique'', comme l'a souligné le coach des Gones, Hubert Fournier.

Lacazette prend ses responsabilités 

C'est Malbranque, bien servi par Ferri, et entré en jeu à la place de… Fekir, qui a montré la voie aux siens (64e, 1-0). 

Dix minutes plus tard, Lacazette, désormais propulsé attaquant en chef après le départ de Gomis et Briand, l'a imité sur pénalty (74e, 20). Dès lors, Lyon n'avait plus qu'à tranquillement gérer son avance. Facile tant les Rennais se sont montrés timides. Jamais ils n'ont vraiment pu inquiéter Lopes, sauf, peut-être, sur ce coup-franc de Toivonen (77e), dont le tir puissant passera au ras du poteau.

''J'ai trouvé que notre prestation a globalement été bonne'' a déclaré Hubert Fournier à l'issue de la rencontre. Au point de faire oublier au technicien sa volonté de recruter nouvel attaquant, ce que son président, Jean-Michel Aulas, semble refuser ?

''J'ai peur que l'enchaînement des matches, à terme, finissent par le fatiguer [Lacazette], surtout si on veut aller loin en Ligue Europa'', a appuyé Fournier. Avant, dans la foulée, de calmer le jeu : ''C'est juste une réflexion que je me suis faite. Je n'ai aucun problème avec mon président.''  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter