Ligue 1 - L'OM chute à Montpellier (2-1) et met son trône en danger

Football
FOOTBALL - L'année débute mal pour l'OM. Après son élimination prématurée en Coupe de France dimanche, le club marseillais a perdu à Montpellier (2-1) ce vendredi, lors de la reprise de la Ligue 1 (20e j.). Ses poursuivants pourraient en profiter ce weekend.

L'échappée belle de l'équipe phocéenne est elle "déjà" terminée, à peine la phase retour de la Ligue 1 débutée ? L'OM, dirigé de main de maître par Marcelo Bielsa, caracole en tête depuis la 6e journée. Mais la 20e, ouverte ce vendredi soir après une pause de 19 jours, est peut-être celle qui verra notre championnat changer de leader. 

LIRE AUSSI >>  VIDÉO - Revivez la folle qualification de Grenoble face à l'OM (3-3, t.à.b 5-4)

Un scénario rendu possible par le revers des Ciel et Blanc sur la pelouse de Montpellier en cette fin de semaine. Privés de Nicolas Nkoulou et André Ayew (partis à la CAN), ou encore de Romain Alessandrini (toujours blessé), les Marseillais n'avaient pas beaucoup d'autres choix que celui d'aligner pour la première fois de la saison André-Pierre Gignac, Dimitri Payet et Michy Batshuayi dès le coup d'envoi. Une stratégie qui n'a pas forcément payée, le Belge étant le premier à sortir à partir de la 59e minute. 

Dja Djédjé dans tous les coups

Son remplaçant, Bilel Omrani, fut d'ailleurs le seul buteur olympien de la soirée, réduisant l'écart à bout portant après un joli centre de Brice Dja Djédjé (2-1, 68e). Un but insuffisant pour des Marseillais en manque criant d'imagination et, de fait, assez inoffensifs. Hormis cette réalisation et un énorme raté de Gignac (48e), la deuxième meilleure attaque du championnat ne s'est procurée aucune occasion franche. 

Du côté du MHSC, non plus, on ne peut pas dire que les opportunités se sont multipliées. Non, la bande de Rolland Courbis a fait montre d'un grand réalisme en profitant de deux faits de jeu. Le premier, une faute non sanctionnée de Daniel Congré sur Dja Djédjé, a débouché un peu plus tard sur la superbe frappe de Kevin Bérigaud (1-0, 36e). Le second a vu Dja Djédjé, encore lui, se rendre coupable d'une mauvaise lecture permettant à Anthony Mounier de servir sur un plateau Paul Lasne (2-0, 62e). 

LIRE AUSSI >>  VIDÉO - OM : l'hommage de Marcelo Bielsa à Charlie Hebdo

Cette défaite, la cinquième de la saison pour les Phocéens, fait du coup les affaires des Lyonnais et des Parisiens. La troupe de Laurent Blanc peut passer première si elle bat Bastia ce samedi par trois buts d'écart. Il suffirait d'un simple succès aux Rhodaniens, dimanche contre Toulouse, pour qu'ils prennent seuls les commandes. Vous avez dit passage de témoin ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter