Ligue 1 : Lorient accroche le nul sur la pelouse de l'OL (0-0)

Football
LIGUE 1 – L'Olympique Lyonnais et Lorient se sont neutralisés en clôture de la 1ère journée de Ligue 1 à Gerland (0-0). Plus convaincants dans le jeu que lors du dernier Trophée des champions, les nouveaux coéquipiers de Rafael ont tout de même perdu deux points lors leur première sortie de la saison à domicile.

Pour ceux qui avaient encore en mémoire les prestations de l'Olympique Lyonnais lors de l'Emirates Cup – et sa cinglante défaite contre Arsenal (6-0) – ou face au Paris Saint-Germain durant le Trophée des champions, le visage affiché par les coéquipiers d'Alexandre Lacazette lors du match nul face à Lorient (0-0) ressemble à une petite bouffée d'oxygène. Tout n'a pas été parfait, loin de là, défensivement, l'axe composé d'Umtiti et Bisevac a été sollicité notamment, mais offensivement, le retour de Nabil Fékir, absent lors des deux matches précédemment cités, a certainement fait le plus grand bien à cette équipe de Lyon qui a pu compter sur Beauvue et le Brésilien Rafael, ses nouvelles recrues.

Lorient s'est appuyé sur un excellent Benjamin Lecomte

Le jeu rapide, léché, aperçu la saison passée a de nouveau fait son apparition par intermittence dimanche soir, principalement en première période, sur la pelouse de Gerland, théâtre d'un bon match de football. Au quart d'heure de jeu, l'attaque lyonnaise a trouvé le poteau mais est surtout tombée sur un incroyable Benjamin Lecomte auteur de multiples parades devant Alexandre Lacazette au niveau des 6 mètres. Du coup, Henri Bedimo s'est essayé aux frappes lointaines, du gauche. Pas de chance, Lecomte traînait encore dans les parages et sortait d'une main la tentative du latéral gauche camerounais.

A LIRE AUSSI
>> Toulouse et Reims surprennent l'ASSE et Bordeaux

Du côté des Bretons, la prestation lorientaise ne s'est pas résumée au seul Lecomte, les hommes de Ripoll ont tenu la comparaison à l'image de l'international portugais Raphaël Guerreiro. Le joueur pisté par le PSG a fait parler son habileté balle au pied et manquait d'un rien le chemin du but (37e) à cause de Samuel Umtiti qui déviait la frappe du gaucher sur sa barre. La domination, davantage stérile, de l'OL s'est confirmée en seconde période par l'intermédiaire de Fékir ou Mvuemba, mais le bloc lorientais a tenu jusqu'au bout, contrairement à Lacazette, incapable de terminer la partie en raison d'un coup reçu au dos (87e). Les hommes de Fournier lâchent deux points en route par rapport à l'AS Monaco et le PSG, les deux équipes présentes sur le podium de la L1 la saison passée. Les prochaines arrivées de Valbuena et Yanga-Mbiwa ne seront certainement pas de trop au sein d'un effectif lyonnais encore un peu tendre en ce début de saison.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter