Ligue 1 : les Verts ont bien failli gâcher la fête lilloise (1-1)

Football

FOOTBALL - Il n’y a pas eu de vainqueur entre Lille et Saint-Etienne ce vendredi soir (1-1, 20e j. de L1) mais le spectacle fut au rendez-vous dans le Nord de la France. Hamouma (17e) et De Préville (71e) ont inscrit les deux buts d’un match marqué par le départ imminent de Michel Seydoux.

Gérard Lopez l’avait annoncé dans l’après-midi lors de sa présentation officielle aux journalistes : le futur entraîneur du Losc devra posséder une philosophie offensive. En attendant un tel recrutement, celui qui deviendra la semaine prochaine le nouveau propriétaire du club a pu assister depuis les tribunes à un match séduisant de l’équipe actuellement dirigée par Patrick Collot. 

Emmenée par Rony Lopes et le jeune prometteur Martin Terrier (première titularisation en Ligue 1 à 19 ans ce vendredi soir), la troupe lilloise s’est montrée parfois inspirée, souvent audacieuse, lors de ses offensives. Terrier, justement, a bien failli fêter cette grande première par un but. Par deux fois, l’élégant milieu de terrain a buté sur Jessy Moulin (27e) puis sur Loïc Perrin (68e).

De Préville : deux frappes sublimes, un but

A cet instant du match, les Dogues couraient après le score, "à cause" de ce contre éclair joliment conclu par Romain Hamouma à bout portant (0-1, 17e). Menés par les Verts à la pause, les Lillois n’ont pas abdiqué en seconde période et c’est Nicolas De Préville, le joker de luxe, qui a sonné la révolte. L’ancien Rémois a d’abord égalisé d’une merveille de frappe du gauche sous la barre (1-1, 71e) avant de passer tout près du doublé d’un sublime tir enveloppé (encore du gauche) qui s’est écrasé sur la barre de Moulin (88e).

Finalement tenu en échec, le Losc demeure à la 12e place, reste sur trois matches sans victoire et ne possède que quatre points d'avance sur la zone rouge avant les autres matches du week-end. Avant de pouvoir rêver en grand sous la houlette du successeur de Michel Seydoux, il faudra déjà tâcher de ne pas descendre plus bas encore...

Lire aussi

En vidéo

Ligue 1 : Notre Onze-type de la première partie de saison

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter