Envahissement de terrain à Lille : neuf supporters placés en garde à vue

DirectLCI
GARDE À VUE - Neuf supporters soupçonnés d'avoir pris par à l'envahissement de terrain samedi lors de Lille-Montpellier au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq ont été arrêtés et placés en garde à vue ce jeudi matin, apprend l'AFP auprès du parquet de Lille.

Le 10 mars dernier, à l'occasion de la rencontre opposant Lille à Montpellier pour le compte de la 31e journée de Ligue 1, des supporters lillois ont envahi la pelouse du stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d'Ascq à l'issue du match dans le but de s'en prendre physiquement à des joueurs nordistes. Avant de faire irruption sur le terrain, le groupe de supporters avait alors scandé "Si on descend, on vous descend". La cause de leur colère : un nouveau match nul concédé face aux Héraultais par leurs joueurs et une alarmante 19e place au classement, les plaçant dans la zone rouge, la Ligue 2 en ligne de mire.


Neuf de ces supporters ont été placés en garde à vue ce jeudi matin dans le cadre de l'enquête, a appris l'AFP auprès du parquet. Ces derniers ont été placés en garde à vue à Lille pour "entrée sur une aire de jeux portant atteinte à la sécurité des biens et des personnes" et "provocation à la haine ou à la violence lors d'une manifestation sportive", a affirmé le parquet de Lille. Selon une source proche du dossier contactée par l'AFP, les interpellations ont eu lieu à 6h du matin par les agents de la sûreté urbaine lilloise.

Une enquête ouverte au lendemain des incidents

Au lendemain des incidents survenus au Stade Pierre-Mauroy, le parquet avait ordonné d'office l'ouverture d'une enquête en flagrance confiée à la sûreté urbaine de Lille avant de déposer une plainte pour violences aggravées, dégradations de biens et menaces de mort avait été déposée par le club nordiste.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter