Ligue 1 : Lyon n'est plus à l'ouest

Ligue 1 : Lyon n'est plus à l'ouest

DirectLCI
FOOTBALL - Défaits à Rennes la semaine dernière, les Lyonnais se sont imposés dimanche à Nantes (2-1). Le duo Gomis-Lacazette a encore frappé.

Lyon a remis la marche avant, à l'occasion de son deuxième déplacement d'affilée dans l'Ouest de la France. Une semaine après avoir subi la loi de Rennes (0-2), les hommes de Rémi Garde ont réussi à l'emporter à Nantes. Un match bizarre, au cours duquel les Lyonnais ont retrouvé leur efficacité offensive grâce à leur inévitable paire Bafetimbi Gomis-Alexandre Lacazette. Les deux attaquants, qui avaient déjà qualifié leur équipe pour la finale de la Coupe de la Ligue, cette semaine devant Troyes (2-1), ont encore inscrit les deux buts de l'OL. Le plus jeune des deux a joué un rôle primordial en reprenant un ballon qui traînait dans la surface de la réparation, convoité dans un premier temps par son compère (40e minute). Il s'agit du 13e but en Ligue 1 de Lacazette, son 17e toutes compétitions confondues. C'est la septième fois de la saison que l'attaquant lyonnais ouvre le score. Il a ensuite obtenu un pénalty qu'il a laissé le soin à Gomis de transformer (76e) – le premier de l'OL cette saison.

"La victoire avec les tripes"

Mais cela a été loin d'être aussi simple pour les Lyonnais qui avant, après et entre leurs buts ont eu beaucoup de difficultés à maîtriser la partie. La faute à pas mal de fébrilité dans la défense – merci à Anthony Lopes d'avoir sauvé les meubles plusieurs fois ! - et à l'accumulation de la fatigue (Bisevac et Gourcuff sont sortis blessés). Malgré des occasions de Gomis à la 73e minute puis de Grenier dans la foulée, l'OL s'est fait peur jusqu'au bout en laissant Nantes revenir au score par Djordjevic (84e). Mais là où l'OL avait flanché dans les dernières secondes en décembre à Lorient (2-2), il a cette fois tenu. "On ne pouvait pas perdre deux fois d'affilée en Bretagne, on voulait montrer que notre non match à Rennes était un accident. On est allé chercher la victoire avec les tripes", s'est réjoui Gomis.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter