Ligue 1 - Nice se réveille contre Montpellier (1-0) avant les fêtes

Ligue 1 - Nice se réveille contre Montpellier (1-0) avant les fêtes

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Les Aiglons passeront les fêtes au chaud. Vendredi soir, l'OGC Nice a conclu sa phase aller en Ligue 1 par une victoire devant Montpellier (1-0, but de Boscagli). Un premier succès en cinq matches qui solidifie sa position dans le top 5.

Deux points sur douze, c'était le bilan très moyen des Niçois ces dernières semaines. Loin du niveau affiché lors de leur départ tonitruant, les joueurs de Claude Puel avaient clairement ralenti en cette fin d'automne, notamment contre des équipes à leur portée (Toulouse, Lorient, Reims). La particularité de la rencontre face à Montpellier, vendredi, était d'ailleurs que les Héraultais, eux, connaissaient une tendance inverse avec quatre victoires et un nul lors de leurs six dernières sorties. Cela n'a pas servi.

Avec un trio Martin – Sanson – Boudebouz pour servir Ninga sur le front offensif, le club entraîné par Rolland Courbis a affiché une belle impuissance dans l'enceinte niçoise. Et hormis sur une frappe molle du Tchadien (9e), les Montpelliérains n'ont jamais apporté le danger sur le but de Cardinale en première période.

Le sauvetage de Baysse

Le deuxième, marqué par les entrées de Roussillon et Dabo dès le coup d'envoi (46e), n'a pas changé ce constat, seul le premier nommé manquant l'égalisation en angle fermé. Roussilon, dans un but déserté par Cardinale, était en fait frustré par le retour salvateur de Baysse sur sa ligne (69e). Avant cela, l'OGCN avait donc ouvert le score, en première période, profitant d'une double erreur de Sanson et Pionner. En filou, le jeune Boscagli (18 ans) inscrivait le premier but de sa carrière en championnat (1-0, 31e) après une frappe mal repoussée de l'autre jeunot Koziello (20 ans).

Nice, malgré un Ben Arfa en chute libre depuis plusieurs semaines, a maintenu sa courte avance pour confirmer ce premier succès en cinq rencontres. Qu'importent les résultats du weekend, Nice est sûr de rester dans le top 5 de Ligue 1 au terme de la phase aller et le club azuréen suivra avec tranquillité les matches de Caen, Angers et Monaco (ses concurrents pour la Ligue des champions) samedi et dimanche. A l'inverse, c'est un gros coup d'arrêt pour Montpellier, douzième, qui espérait bien revenir à un point de son bourreau du soir. Il en a désormais six de retard.

A LIRE AUSSI
>> Mercato : "On gardera Ben Arfa", assure le président de Nice

>> VIDÉO - Marseille-Montpellier (2-2) : l'OM n'y arrive toujours pas... malgré l'aide de l'arbitre

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter