Ligue 1 : non, le PSG ne tue pas le suspense selon Thiriez

Ligue 1 : non, le PSG ne tue pas le suspense selon Thiriez

DirectLCI
FOOTBALL - Défendre son bout de gras... Ce vendredi, Frédéric Thiriez a soutenu que la Ligue 1 était un championnat à suspense. Le président de la LFP s'est aussi fendu de quelques éloges envers le club de la capitale. Morceaux choisis.

Depuis l'arrivée des Qatariens à la tête du PSG en 2011, le championnat de France est devenu quelque peu routinier. Du moins, c'est l'avis de nombreux observateurs auxquels il ne faut visiblement pas ajouter monsieur Frédéric Thiriez. Le président de la Ligue professionnelle de football (LFP), s'estimant dans son rôle de vendeur, a tenu à défendre la Ligue 1, le PSG, et la place du PSG... en Ligue 1.

LIRE AUSSI >> Sondage : PSG, Lyon, Monaco, OM... qui sera champion de France ?

"Ça fait quatre ans que vous me dites la même chose en début de championnat, qu’on dit que c’est affreux, que Paris va écraser le championnat, qu’il n’y aura pas de suspense. Et chaque année les faits vous donnent tort", a clamé le dirigeant de 63 ans sur RMC. Il est vrai, les valeureux joueurs de Montpellier, emmenés par un excellent collectif et un très bon Olivier Giroud, avaient chipé la première place du championnat au nez et à la barbe des Parisiens il y a quatre saisons. Le PSG venait alors de vivre sa première saison sous l'ère qatarienne... avant de remporter tous les championnats suivants (trois au total, série en cours).

"C'est génial ce que fait Paris !"

Qu'importe pour Frédéric Thiriez, lui qui soutient qu'il n'y a aucune fatalité dans ce bilan. "L’an dernier Paris a été plus qu’accroché par Lyon et n’a été sacré qu’à la 37e journée", souligne-t-il sans bien sûr mentionner le changement radical d'attitude des joueurs de Laurent Blanc au cours de la saison. Il a suffi à Zlatan Ibrahimovic et consorts d'accélérer un peu en fin de championnat, juste après leur sortie de route en Ligue des champions, pour être sacrés. A n'en pas douter du grand suspense... On notera par ailleurs le côté cocasse de cette défense vigoureuse de l'indéterminisme puisque, dans le même temps, Frédéric Thiriez est aussi l'instigateur d'une réforme très controversée : celle qui vise à réduire le nombre de descentes et de montées en Ligue 1 (le Conseil d'Etat tranche jeudi prochain) et, a fortiori, l'incertitude sportive au profit de l'arrivée d'investisseurs...

LIRE AUSSI >> Ibrahimovic, Bielsa, Lacazette... ce qui attend les stars de Ligue 1 d'après une médium

Soutien fidèle des plus puissants, le dirigeant tricolore en a en outre profité pour rappeler tout l'amour qu'il portait au club de la capitale. "C’est génial ce que fait Paris ! La France vise quoi ? La Ligue 1, c’est très important. Mais la France vise surtout les places européennes. On veut gagner la Ligue des champions, augmenter notre classement à l’indice UEFA. Et qui va le faire ? Paris et les autres comme Monaco", s'est-il emballé avant d'évoquer le mercato francilien : "Di Maria, c’est absolument fantastique ! Il faut se réjouir que des stars mondiales arrivent en France. On a besoin de clubs de taille mondiale." Pour pouvoir (aussi) concurrencer le PSG ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter