Marseille, la Ligue des champions plus que jamais en ligne de mire

DirectLCI
FOCUS - A quelques jours du début de la saison de Ligue 1, les principales formations de l'Hexagone sont toujours concentrées sur le mercato estival dans le but de dénicher les perles rares et atteindre les objectifs fixés. Pour l'OM, si le recrutement est pour le moment poussif, la Ligue des champions est bel et bien l'objectif des dirigeants, après deux saisons dans le Top 5 français.

Presque deux ans après l’arrivée du nouveau propriétaire Frank McCourt, accompagné du président Jacques-Henri Eyraud, à la tête du "Champions Project", l’Olympique de Marseille a repris des couleurs. Après une pâle treizième place lors de la saison 2015-2016, le club phocéen goûte de nouveau au haut du classement, avec successivement une cinquième place en 2016-2017, et une quatrième place la saison dernière et surtout une finale de Ligue Europa perdue face à l’Atlético de Madrid. Après une pré-saison décevante ponctuée par seulement une victoire pour quatre défaites et deux matchs nuls, l’OM se présente ce vendredi face à Toulouse avec la ferme intention de bien débuter la saison de Ligue 1.

L’ambition

Malgré les très bons résultats obtenus ces deux dernières saisons, l’objectif à long terme du "Champions Project" n’a toujours pas été atteint, à savoir une qualification pour la Ligue des champions. Cette saison plus que jamais, la compétition reine en Europe sera LA priorité, à la fois pour les supporters, le staff et les joueurs. A l’instar de la jeune pousse Maxime Lopez : "On a un peu un sentiment d'inachevé, on a certes réussi une p****n d'épopée en Europe, mais au final on n'a pas attrapé la Ligue des champions. Ce n'était pas l'objectif premier, il faut être honnête, l'objectif était de faire mieux que l'année d'avant, donc on a fait mieux. Mais surtout, la flamme s'est rallumée l'année dernière avec les supporters, c'est magnifique. Ce qu'on a vécu était exceptionnel. Mais ça veut dire que cette année ils vont être encore plus exigeants, il va falloir faire une grosse saison."

Le recrutement

Pour le moment, l’Olympique de Marseille est resté plutôt discret sur le marché des transferts, avec les arrivées de Dembo Gassama, jeune défenseur de Bergerac, mais surtout du stoppeur international croate Duje Caleta-Car, 21 ans, acheté 19 millions d’euros au Red Bull Salzbourg. Le finaliste du Mondial, doté d’un fort potentiel, sera chargé d’épauler le champion du monde français Adil Rami en charnière centrale, là où Aymen Abdennour, Grégory Sertic et Rolando dans une moindre mesure, ont échoué.


Alors que Doria a plié bagage dans l’anonymat total direction le Mexique et le club de Santos Laguna, Rémy Cabella pourrait lui aussi quitter le navire olympien pour s’installer durablement à Saint-Etienne, où il a brillé en prêt la saison passée. Zambo Anguissa, auteur d’une belle saison dans l’entrejeu, a lui pris la direction de Fulham le dernier jour du mercato anglais, pour la coquette somme d'environ 30 millions d'euros. Pour le remplacer, la piste du Nantais Valentin Rongier, qui pourrait coûter 15M€, est étudiée.


Du côté des arrivées, la venue d’un grand attaquant est toujours espérée par les dirigeants olympiens et ces derniers ont érigé en priorité l’Italien de l’OGC Nice Mario Balotelli. Cependant, la complexité du dossier, notamment liée à son fantasque agent Mino Raiola, pourrait avoir raison de la patience des Marseillais. Les pistes Giovanni Simeone, gâchette de la Fiorentina, et Olivier Giroud, sous contrat à Chelsea, ont été un temps exploré, sans succès. Le premier a fait l’objet d’une offre de 40 millions d’euros, refusée par la Viola, quand le second a déclaré récemment ne pas être intéressé par un retour en Ligue 1. Les noms d’Islam Slimani, buteur de Leicester, et Moussa Dembélé, star du Celtic Glasgow, reviennent également pour renforcer l’attaque olympienne.

L’effectif

Si le recrutement est relativement poussif, l’entraîneur Rudi Garcia peut se réjouir de pouvoir compter sur l’intégralité de son effectif, avec qui il a atteint la finale de la Ligue Europa la saison passée, perdue face à l’Atlético de Madrid (0-3). Dans les buts, Steve Mandanda est à nouveau présent alors que la défense est toujours composée d’éléments importants tels qu’Adil Rami, Jordan Amavi, Hiroki Sakai ou encore Bouna Sarr. 


Dans l’entrejeu, Luiz Gustavo fait office de patron, entouré de Morgan Sanson, Maxime Lopez ou encore du jeune Boubacar Kamar, capable d’évoluer en défense. Devant, Dimitri Payet, Lucas Ocampos et Florian Thauvin devraient une nouvelle fois jouer un rôle prépondérant dans la saison marseillaise, derrière les trois attaquants que sont pour le moment Konstantinos Mitroglou, Clinton Njie et Valère Germain. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter