Ligue 1 ou Ligue 2 ? Lens abat sa dernière carte devant le CNOSF

Football

RELEGATION - Bloqué en Ligue 2 à cause de problèmes financiers, le club nordiste défend son dossier mercredi devant CNOSF (Comité national olympique et sportif français). Lens va tenter de sauver sa peau dans l'élite, malgré un budget amputé de 10 millions d'euros.

C'est leur dernière chance. Montés dans l'élite la saison dernière, à la faveur d'une deuxième place en Ligue 2, les Lensois sont pourtant privés de montée depuis fin juin et le refus de la DNCG (Commission fédérale de contrôle des clubs). En cause, 10 millions d'euros manquant au budget du RC Lens, qui en comprend maintenant 38. Une somme que se refuse à verser le propriétaire azerbaïdjanais du club Hafiz Mammadov , "vexé" par les demandes de garanties de l'instance.

L'exemple de Luzenac fait peur aux Lensois

Après un appel rejeté le 15 juin dernier par la DNCG, le président Gervais Martel a donc décidé lundi de saisir le CNOSF pour tenter de sauver la peau de Lens en L1. "Suite à la requête formulée par le Racing club de Lens, la commission de conciliation du CNOSF a convoqué les dirigeants lensois ce mercredi après-midi", a indiqué le RCL sur son site internet . Un "ultime recours" estime une source du club à l'AFP même si la prudence reste de mise.

Luzenac, club de National monté en Ligue 2, s'est vu maintenu à l'échelon inférieur par la DNCG puis le CNOSF à cause de soucis financiers. Pourtant les Sang et Or gardent espoirs : "On a modifié notre budget en tenant compte de ces dix millions qui ne sont pas arrivés mais rassurez-vous, on ramène quand même quelques millions dans notre besace quand on sera entendu et puis on va baisser un peu les charges du club", avait notamment expliqué Martel dimanche lors de l'émission Stade 2. Le verdict est attendu d'ici la fin de la semaine.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter