Ligue 1 : Paris, le titre comme seule alternative

DirectLCI
FOCUS - Malgré les débuts de la Ligue 1, les principales formations de l'Hexagone sont toujours concentrées sur le mercato estival dans le but de dénicher les perles rares et atteindre les objectifs fixés. Pour le PSG, le titre de champion de France est l’objectif minimum des dirigeants, qui comptent sur leur nouvel homme fort Thomas Tuchel pour passer un cap en Ligue des champions.

Exceptée la saison 2016-2017 qui a vu l’AS Monaco rafler le titre de champion de France, la question qui se pose au début de chaque saison depuis l’arrivée des Qataris au PSG est la suivante : quand le Paris Saint-Germain sera-t-il sacré champion de France ? Très loin devant la concurrence, que ce soit Monaco, Lyon ou encore Marseille, les Parisiens n'ont pas d'autre choix que de soulever l'Hexagoal en fin de saison.

L’ambition

Depuis la saison dernière et le recrutement XXL des Rouge et Bleu avec les arrivées conjuguées de Neymar Jr et Kylian Mbappé, le suspense est mort en Ligue 1 et le club de la capitale semble intouchable, à tous les niveaux, concernant le titre de champion de France. Pour les dirigeants parisiens, l’objectif est naturellement de remporter un nouveau championnat, le huitième de son histoire, mais surtout, de briller en Ligue des champions, après les désillusions des deux dernières années, où le PSG n’avait pu faire mieux qu’un huitième de finale.

Le recrutement

Muselé par l'UEFA dans le cadre du fair-play financier après avoir "surévaluer" des contrats de sponsoring, le Paris Saint-Germain a du se séparer de nombreux éléments avant la fin du mois de juin afin de se conformer au règlement de l'instance européenne de football. Ainsi, la première recrue phare du projet QSI à leur arrivée à l'été 2011, l'Argentin Pastore, a quitté le septuple champion de France pour rejoindre l'AS Roma pour un montant avoisinant les 25 millions d'euros, au même titre que l'arrière gauche Yuri Berchiche. 


Après seulement un an sous les couleurs du club de la capitale, l'Espagnol a rejoint l'Athletic Bilbao contre un chèque d'environ 24 millions d'euros. Dans le même temps, les espoirs formés au club Jonathan Ikoné et Odsonne Edouard sont allés chercher du temps de jeu ailleurs. Le premier a rallié Lille pour 5M€, quand le second s'est définitivement engagé avec le Celtic Glasgow moyennant 10M€. Thiago Motta a pris sa retraite quand Hatem Ben Arfa a quitté le club libre après des mois de "placard". Courtisé par Watford mais surtout par le FC Valence, Gonçalo Guedes n'a toujours pas plié bagages.


Dans le sens des arrivées, la formation entraînée par Thomas Tuchel a entériné l'arrivée définitive de Kylian Mbappé, pour 135 millions d'euros, avant d'aller chercher de l'autre côté des Alpes le légendaire gardien italien Gianluigi Buffon, dont le bail avec la Juventus Turin expirait à la fin du mois de juin. Soucieux de se renforcer davantage, les Parisiens espèrent boucler l'arrivée d'un défenseur central supplémentaire (l'Allemand Timo Kehrer ?), d'un arrière gauche de métier pour concurrencer Kurzawa mais surtout d'un milieu de type sentinelle. Les noms de l'Allemand Jerome Boateng (Bayern Munich), Alex Sandro (Juventus Turin) et Julian Weigl (Borussia Dortmund) sont ceux qui reviennent le plus souvent ces dernières semaines.

L’effectif

Malgré les départs de Pastore et Berchiche et la retraite Thiago Motta, le Paris Saint-Germain a gardé la majeure partie de son effectif de la saison dernière, en tout cas sa colonne vertébrale. Alphonse Areola, amené à partager les rencontres avec Buffon, est toujours là, comme les trois défenseurs centraux Marquinhos, Thiago Silva et Presnel Kimpembe, récent champion du monde avec les Bleus. Thomas Meunier et Dani Alves, une fois rétabli, devraient alterner sur le côté droit de la défense. 


Dans l'entrejeu, Marco Verratti va rempiler pour une sixième saison, alors que l'avenir d'Adrien Rabiot est toujours incertain, son contrat expirant en juin 2019. Un temps sur le départ, Julian Draxler et Angel di Maria pourraient finalement rester et figurer dans la rotation du champion de France alors que le trio Neymar-Cavani-Mbappé devraient, sauf surprise, continuer de terroriser les défenses de l'Hexagone dans les prochains mois. 


A cette armada des plus impressionnantes pourraient s'ajouter des "Titis" parisiens très prometteurs, à l'instar du milieu offensif Yacine Adli, qui vient de signer son premier contrat professionnel, l'attaquant Timothy Weah ou encore l'ailier Moussa Diaby. Les très jeunes Colin Dagba, arrière droit, et Stanley N'Soki, défenseur central capable d'évoluer sur le flanc gauche de la défense, pourraient également avoir un beau rôle à jouer cette saison.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter