Le PSG s’active déjà pour son mercato d'hiver

Le PSG s’active déjà pour son mercato d'hiver

FOOTBALL – À la peine mercredi en Ligue des champions pour battre les bulgares de Ludogorets (1-3) , les Parisiens n’arrivent toujours pas à convaincre dans le jeu. Le prochain mercato de janvier devrait leur permettre de se renforcer pour rester ambitieux.

L'évitement d'un couac. Mercredi à Sofia, ce sont les cadres du PSG, Blaise Matuidi, Edinson Cavani et Thiago Silva qui ont permis à Paris de sortir la tête de l'eau. Mais le club de la capitale risque de manquer de solutions en cas de pépins physiques ou de suspensions de l'uns d'entre eux . La direction parisienne s'attèle donc à relever un challenge : augmenter sa profondeur de banc tout en enrôlant des joueurs  éligibles pour la Ligue des champions. 

Suite au départ cet été de Zlatan Ibrahimovic pour Manchester United, Edison Cavani demeure le seul n°9 de dimension internationale du club. Largement critiqué en début de saison notamment pour ses ratés face à Metz  et Arsenal, l’Uruguayen a rassuré son monde avec son doublé en Bulgarie, après son quadruplé à Caen (0-6).  L’entraineur du PSG Unai Emery a déjà positionné Ben Arfa à ce poste lorsque Cavani ne pouvait pas jouer, mais il est loin d’être un avant-centre de métier. Jésé ne semble pas non plus  en mesure d’occuper ce rôle. Bien que satisfaisant lors de ses entrées, Jean-Kevin Augustin manque d’expérience au très haut niveau. Voilà pourquoi Paris prospecte. Deux pistes se dégagent. Carlos Bacca, l’attaquant prolifique (6 matchs, 5 buts) de l'AC Milan et Mario Mandzukic, barré par la concurrence de Gonzalo Higuain à la Juventus.

Lire aussi

     Au milieu, l’arrivée du meneur de jeu argentin de Rosario, Giovanni Lo Celso  a déjà  été officialisée cet été. Paris aura pour tâche de favoriser son intégration. Jeune, (20 ans) l’Argentin prêté à son club formateur jusqu’au mois de janvier  va découvrir l’Europe. Grand espoir dans son pays, Lo Celso peut jouer à gauche mais reste plus à l’aise au poste de meneur de jeu. Position où il a déjà fait parler sa qualité de passes (8 passes décisives en 28 matchs de D1). 

    Après  le départ dans les derniers instants du mercato de David Luiz à Chelsea, Paris  ne dispose plus que des trois défenseurs centraux, Marquinhos, Thiago Silva et Kimpembe.  L’accumulation des matchs oblige le club à dénicher une quatrième option afin d’être compétitif au printemps, là où toute la saison se jouera ,et enfin passer le cap des quarts de finales de la coupe aux grandes oreilles. Rodrigo Caio (23 ans) est pisté. Champion olympique à Rio, ce Brésilien qui évolue à Sao Paulo pourrait être qualifié pour la Ligue des champions. En revanche, si Paris parvient à mettre la main sur Victor Lindelöf (22 ans, Benfica) ou Antonio Rüdiger (23 ans, AS Rome), ce ne sera pas le cas. Ils ont déjà disputé des matchs européens cette saison.

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

    EN DIRECT - Vaccination des enfants fragiles : "Nous pourrions l'ouvrir à compter de mi-décembre", indique Olivier Véran

    Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

    Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

    Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.