Deux joueurs d'Auxerre se battent en plein match : le club "meurtri et honteux"

Deux joueurs d'Auxerre se battent en plein match : le club "meurtri et honteux"

BASTON ENTRE COLLEGUES – Fin de match houleuse hier entre Quevilly-Rouen et Auxerre. Deux joueurs de l’AJA ont anticipé leur retour aux vestiaires en étant expulsés dix minutes avant le terme de la rencontre de Ligue 2 (4-1). Motif : ils ont échangé des coups sur le terrain.

Un match de football qui termine en combat de boxe, ça arrive malheureusement chaque week-end sur les terrains de France, amateurs ou professionnels. Quand ce sont deux joueurs de la même équipe qui en viennent aux mains, c’est un peu plus rare, surtout en Ligue 2. Et pourtant, c’est ce qui a marqué la fin de match entre Quevilly et Auxerre, vendredi soir lors de la 30e journée.

Alors que la rencontre tournait mal pour les Bourguignons, menés 3-1 par Quevilly-Rouen, Pierre-Yves Polomat et Michaël Barreto stoppent leur mouvement en défense pour venir s’accrocher tandis que leurs adversaires s’approchent du but de l’AJA. Les mots fusent avant que les coups ne partent. Coup de tête, coup de poing, il faut alors l’intervention d’un joueur normand pour séparer les deux hommes. L’arbitre décide d’expulser Polomat et Barreto, pas vraiment calmés pour autant. Auxerre qui n’avait plié qu’une seule fois en championnat en 2018 subit un lourd revers (4-1).

Dans la soirée, le club auxerrois s’est dit "meurtri et honteux après le comportement inadmissible" de ses joueurs qui ont "bafoué l'image d'une institution qui a fait de l'éducation et de la formation des priorités".

 L’AJ Auxerre a promis de ne pas en rester là. Barreto et Polomat devraient être convoqués dès la semaine prochaine en vue d’une procédure disciplinaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - Le variant sud-africain du Covid-19 incontrôlable dans le pays

EN DIRECT - Covid-19 : AstraZeneca ne prévoit de livrer qu'un quart des vaccins prévus à l'UE au 1er trimestre

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

Vaccin : le tacle du PDG de Moderna à l'Union européenne

Agression de Yuriy : la piste d'un règlement de compte entre bandes rivales se précise

Lire et commenter