Ligue 2 : mécontents, des supporters du Havre envahissent la pelouse après une défaite contre Quevilly-Rouen

Ligue 2 : mécontents, des supporters du Havre envahissent la pelouse après une défaite contre Quevilly-Rouen

DÉBORDEMENTS - Ce vendredi, des supporters du Havre ont envahi la pelouse du Stade Océane après la défaite de leur club. Il y a quelques semaines en Ligue 1, des supporters lillois avaient aussi envahi la pelouse avant d'agresser des joueurs.

Comme un air de déjà vu. Des dizaines de supporters du Havre ont envahi la pelouse après la défaite de leur équipe à domicile contre Quevilly-Rouen (0-2), vendredi lors de la 31e journée de Ligue 2. Des spectateurs sont descendus des virages sur la pelouse du stade Océane en courant vers le tunnel des vestiaires, mais sans s'en prendre aux joueurs, déjà rentrés, selon les images du diffuseur BeIN Sports.

Des sanctions attendues

Une première tentative d'envahissement avait été contenue par les stadiers après le but du 2-0 des Rouennais, en fin de rencontre (85e) par Yannick Mamilonne, et avait retardé de quelques minutes l'engagement du ballon. Cette défaite face au modeste rival de Normandie, avant-dernier du Championnat, a certainement scellé les chances de remontée du Havre, qui ambitionne de voir la Ligue 1 mais végète après cette soirée à la 9e place de L2.

Le club havrais risque désormais une sanction de la Ligue de football professionnel (LFP), pour des incidents qui rappellent ceux intervenus à Lille le 10 mars.

Lire aussi

Des supporters du Losc avaient pénétré sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy après le nul de leurs favoris contre Montpellier en Ligue 1 (1-1), criant "si on descend, on vous descend". Le club nordiste a été sanctionné d'un match à domicile à huis clos, en attendant d'éventuelles sanctions supplémentaires par la Commission de discipline du 5 avril.

Dix supporters lillois seront également jugés devant le tribunal correctionnel de Lille le 12 juin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.