Ligue des champions : face au Barça, les Lyonnaises à une marche d’entrer dans la légende

Football
AVANT-MATCH - Ce samedi sur TMC, l'Olympique Lyonnais a l'occasion d'écrire l'histoire en remportant pour la quatrième fois consécutive la Ligue des champions, une performance jamais réalisée aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Pour ce faire, les joueuses de Reynald Pedros devront se défaire du FC Barcelone, qui disputera sa première finale européenne.

A moins de trois semaines du début du Mondial 2019, qui se déroulera en France du 7 juin au 7 juillet prochain, le football féminin français a l'opportunité d'écrire l'histoire ce samedi, par l'intermédiaire des inévitables lyonnaises, sur le toit de l'Europe depuis de longues années.

Pour effacer des tablettes le Real de Zidane

Opposées au FC Barcelone en finale de la plus prestigieuse des coupes européennes - une rencontre retransmise dès 17h50 sur TMC - les joueuses de Reynald Pedros ont l'opportunité de réaliser l'impensable à Budapest, en Hongrie, à savoir remporter une quatrième Ligue des champions consécutive, une première dans l'histoire du football. Même le grand Real Madrid de Zinédine Zidane n'a réussi pareil exploit, brandissant la coupe aux grandes oreilles trois fois d'affilée, en 2016, 2017 et 2018.


Pour l'une des stars de la formation rhodanienne, la Hongroise Dszenifer Marozsan, réaliser cette performance représente une "grande motivation". "C'est très important pour l'équipe et le club aussi car nous pouvons écrire l'histoire. C'est une grosse motivation pour nous de gagner une nouvelle finale. Gagner quatre fois d'affilée, ce n'est  jamais arrivé même chez les garçons", a déclaré la milieu de terrain, qui aura l'occasion de briller dans sa ville natale.

L'appétit vient en mangeant, on gagne des titres et on a encore envie d'en gagner, c'est ce qui nous fait avancer.Reynald Pedros, entraîneur de l'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais.

Pour Reynald Pedros, en charge de cette équipe depuis mai 2017, les Lyonnaises méritent amplement de soulever une quatrième fois consécutive ce trophée : "Depuis de nombreuses années, c'est une équipe qui travaille beaucoup, qui se remet en question à chaque match, qui  ne fait jamais preuve de suffisance vis-à-vis de son adversaire, qui le respecte toujours et qui exploite au maximum ses qualités." 


"On a beau avoir de très grandes joueuses de football, ça ne suffit pas. Il y a un état d'esprit, une envie collective d'aller chercher le meilleur, c'est-à-dire les trophées. L'appétit vient en mangeant, on gagne des titres et on a encore envie d'en  gagner, c'est ce qui nous fait avancer", a ajouté l'ancien international français (25 sélections, 4 buts) au sujet de ses joueuses, qui ont écarté de leur chemin Avaldsnes, l'Ajax, Wolfsbourg et Chelsea pour se hisser en finale.

Les Catalanes déterminées à gâcher la fête

En face, les Barcelonaises coachées par Lluis Cortes auront à coeur de gâcher la fête et de s'adjuger un premier titre européen, lors de leur première finale de ce type. "Le fait que nous ne soyons pas favorites peut nous favoriser justement. Nous ne sommes pas favorites, mais nous n'avons peur de personne, nous n'allons pas renoncer", déclare la capitaine du FCB, Vicky Losada. Pour arriver en finale, le Barça est venu à bout de Shymkent, Glasgow City, le LSK Kvinner et le Bayern Munich.


Au niveau des forces en présences, Pedros pourra compter sur ses internationales tricolores Sarah Bouhaddi, Wendie Renard, Amel Majri, Eugénie Le Sommer, Amandine Henry et sur ses stars Dszenifer Marozsan et Ada Hegerberg. En face, Cortes s'appuiera sur les qualités de sa captaine Vicky Losada dans l'entrejeu, et de sa buteuse, l'Anglaise Toni Duggan. En revanche, la Française Kheira Hamraoui sera absente pour les Barcelonaises.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter