L'UEFA neutralise la menace de Ceferin : le PSG et l'OM bien qualifiés directement en Ligue des champions

Le président de l'UEFA Alexsander Ceferin menace les championnats arrêtés.
Football

CLARIFICATION - L'UEFA a désamorcé sur Twitter la menace proférée par Aleksander Ceferin. Le président de l'UEFA avait indiqué samedi matin que les clubs des championnats arrêtés volontairement, dont le PSG et l'OM en France, devraient en passer par des tours préliminaires pour jouer les Coupes d'Europe la saison prochaine.

C'est un ouf de soulagement pour le football français. Entériné fin avril, l'arrêt de la Ligue 1 avait été jugé trop hâtif par le président de l'UEFA Aleksander Ceferin, jeudi 14 mai sur beIN SPORTS. "Mon opinion personnelle est que la saison a été arrêtée trop tôt. Ce n'est pas l'idéal car les choses peuvent s'améliorer et tout le monde peut jouer, sauf quelques championnats", avait argué le dirigeant slovène, qui milite depuis le début de la crise liée au Covid-19 pour que les Ligues mettent tout en oeuvre pour que les championnats nationaux aillent à leur terme : "Pour moi, la décision était prématurée."

Déjà très critique à l'égard des instances tricolores, le patron de l'UEFA a remis un pièce dans la machine. Mais, cette fois-ci, en menaçant de sanctions. Dans une interview au Corriere dello Sport, une prise de parole au ton plus franc, il a annoncé ce samedi 16 mai que tous les championnats qui ne reprendront pas en paieront le prix la saison suivante, alors que la Bundesliga reprend dès ce week-end. "Il y a un plan concret pour terminer la saison européenne. Je pense que la majorité des Ligues pourront terminer leur championnat. Ceux qui ne choisissent pas de le faire devront obligatoirement jouer les tours préliminaires s'ils veulent participer aux prochaines compétitions européennes", a-t-il averti.

Une mise en garde qu'il a argumentée ainsi : "Nous avons le devoir de recommencer à respecter les engagements que nous avons pris. Les compétitions nationales et européennes sont physiologiquement liées. Nous voulons en Europe des clubs qui ont gagné des championnats et des Coupes nationales, en se qualifiant sur la base des résultats", a-t-il affirmé dans les colonnes du quotidien italien. "C'est l'essence du sport, pas seulement du football." De quoi laisser sous-entendre, par exemple, que le PSG et l'OM en France ainsi que l'Ajax Amsterdam aux Pays-Bas, deux pays où les saisons ont été écourtées en raison de la pandémie, allaient devoir en passer par des tours de qualification pour jouer la Ligue des champions.

La C1 et la C3 iront à leur terme en août

Or, il n'en sera rien. À la mi-journée ce samedi, l'UEFA a clarifié les propos tenus par son président un peu plus tôt. L'instance européenne "tient à préciser que le président Ceferin a déclaré que les clubs des Ligues qui avaient été abandonnées cette saison devaient encore être prêts à disputer des tours de qualification pour la saison prochaine", a-t-elle rectifié sur son compte Twitter. "Il n'a pas mentionné ou fait allusion à un quelconque changement dans la liste d'accès aux compétitions interclubs de l'UEFA."

Ainsi, le mode d'accès direct n'est pas impacté. Le PSG et l'OM, automatiquement qualifiés pour la phase de poules de la Ligue des champions, et le LOSC, qui a obtenu son ticket pour la Ligue Europa, ne sont donc pas concernés. Rennes, 3e de Ligue 1, devra quoiqu'il arrive disputer le 3e tour préliminaire en août. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Par ailleurs, au cours de cet entretien avec le quotidien italien, Aleksander Ceferin a confirmé que les ultimes rencontres des phases finales de la C1 et de la C3 auront lieu au mois d'août prochain. "Il faut attendre que le comité exécutif (le 27 mai, ndlr) confirme les dates, mais je peux garantir que les Coupes se termineront en août, à condition qu'aucun cataclysme n'intervienne", a-t-il précisé. 

La date du 8 août a été avancée pour le huitième de finale retour Juventus-Lyon (0-1 pour l'OL, à l'aller), initialement prévu le 17 mars. Le PSG, qualifié en quarts, pourrait lui rejouer les 10, 11 ou 12 août. Il n'a pas encore été décidé si ce tour sera organisé dans le format habituel ou sur la base d'un match unique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent