Ligue des champions : 5 bonnes raisons de suivre PSG-Shakhtar Donetsk

Football

LIGUE DES CHAMPIONS – Dénué de tout enjeu, le match entre le Paris Saint-Germain et le Shakhtar Donetsk devrait permettre aux habituels remplaçants parisiens de se confronter au haut niveau européen. Mais pas que...

Mardi soir, le Paris Saint-Germain jouera ce qu'on appelle un match "pour du beurre" face au Shakhtar Donetsk. Déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, le club de la capitale ne compte pas "galvauder" cette rencontre d'après les dires de Laurent Blanc. Alors voici cinq bonnes raisons de suivre cette opposition (20h45).

Parce que les remplaçants sont attendus au tournant :
A l'image de certaines rencontres de Ligue 1 jouées face à des clubs d'un faible standing, le Paris Saint-Germain s'apprête à aligner un onze de départ bis mardi soir face au Shakhtar Donetsk. Ce match face au club ukrainien est donc l'occasion rêvée pour Laurent Blanc de jauger la valeur de son banc contre une équipe familiarisée avec le prestige de la Ligue des champions. Exit Maxwell, Thiago Motta, Cavani, place à Kurzawa, Stambouli ou encore Lucas, les habitués du banc parisien. S'ils veulent avoir une chance de bousculer la hiérarchie en février prochain lors du huitième de finale de Champions League, cela passera obligatoirement par une prestation convaincante ce mardi soir.

Parce qu'il y aura du spectacle :
Mircea Lucescu a prévenu : son équipe ne fermera pas le jeu au Parc des Princes. Sèchement battus 3-0 à Lviv lors du match aller, les joueurs du Shakhtar comptent laver l'affront de cette défaite jugée très sévère par le coach roumain "en faisant souffrir une des meilleures équipes du monde". Malgré le turnover mis en place, Laurent Blanc s'attend également à ce que les spectateurs du Parc assistent à une rencontre rythmée et pleine de vie contre une formation à forte consonance brésilienne. "Il y a une belle équipe en face, qui ne ferme pas le jeu, avec une philosophie proche de la nôtre. Cela devrait donner un beau match avec des buts, des actions dangereuses", a-t-il lancé en conférence de presse lundi. Avec seulement deux petits buts inscrits au Parc en C1 cette saison face à Malmö, le PSG aura certainement à cœur de combler un public toujours plus exigeant avec son équipe.

Parce que le PSG peut conserver son statut de meilleure défense de la Ligue des champions :
Avec un petit but encaissé en cinq rencontres de Ligue des champions, et quel but, lourd de conséquences pour les Parisiens, le Paris Saint-Germain possède actuellement la meilleure défense de la Ligue des champions. Un statut, certes honorifique, mais qui prouverait bien que l'arrière-garde du PSG, privée de son capitaine Thiago Silva ce mardi, est imperméable, même au plus haut niveau. Pour espérer atteindre le dernier carré de la compétition, le club parisien doit effectivement se montrer intraitable devant le but adverse, mais la présence d'une défense de fer est également la condition sine qua non d'un bon parcours européen.

EN SAVOIR +
>> Suivez avec nous PSG-Shakhtar Donetsk dès 20h30
>> Notre équipe 100% Brésil, mixée entre le PSG et le Shakhtar

Parce qu'une victoire rapporterait gros au PSG :
Si la Ligue des champions est généralement considérée comme la plus prestigieuse des compétitions c’est également dû aux fortes retombées économiques qu'elle génère. Une simple participation à la phase de poules permet aux clubs de toucher douze millions d'euros, tandis qu'une victoire rapporte 1,5 million d'euros. En cas de partage de points, la prime reversée s'élève alors à 500 000 euros "seulement". Il n'y a pas de petit profit, même au Paris Saint-Germain, également assuré de toucher 5,5 millions d'euros suite à sa qualification en huitièmes de finale.

Pour voir l'accueil réservé à Adrien Rabiot :
Trois jours après avoir menacé de quitter le Paris Saint-Germain l'hiver prochain sous forme de prêt, Adrien Rabiot sera attendu au tournant mardi soir face au Shakhtar Donetsk. Auteur de prestations convaincantes en Ligue des champions face au Real Madrid et Malmö, le jeune milieu de terrain formé au PSG ne devrait pas être ménagé par une partie du public parisien, jamais avare en sifflets quand l'un de ses joueurs s'épanche un peu trop dans la presse. Par le passé, Rabiot a déjà subi les foudres du Parc des Princes en raison de son comportement et de déclarations mal venues. Bis repetita mardi soir ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter