Borussia Dortmund-PSG : l'heure des retrouvailles pour Thomas Tuchel

Dortmund-PSG : le 8e de finale aller de la Ligue des champions en chiffres
Football

COMEBACK - Mardi soir, le Paris Saint-Germain affronte le Borussia Dortmund lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions. Pour Thomas Tuchel, qui a passé deux saisons au BVB, cette affiche a une saveur particulière. Retour sur son histoire mouvementée au sein du club de la Ruhr.

Le 16 décembre dernier à Nyon, en Suisse, le PSG apprenait le nom de son adversaire en huitième de finale de la Ligue des champions. Les Rouge et Bleu ont ainsi hérité du Borussia Dortmund, formation coachée par l’ancien pensionnaire de Ligue 1, Lucien Favre. A quelques heures de cette rencontre de prestige, l'affiche aura un goût particulier pour un homme : Thomas Tuchel. Le coach parisien a en effet entraîné le club de la Ruhr de 2015 à 2017, y laissant un souvenir mitigé.

Lire aussi

Une première saison impressionnante

Tout commence le 1er juillet 2015. Le natif de Krumbach, fort d’une belle expérience de cinq saisons à la tête de Mayence, débarque à Dortmund pour remplacer un autre illustre entraîneur passé par Mayence, un certain Jürgen Klopp. Très vite, sa patte s’imprime sur le club de la Ruhr, avec un jeu offensif séduisant et débridé. 

Dès sa première saison, Tuchel impressionne et termine deuxième de Bundesliga avec un total de points record pour un dauphin (78) et une moyenne de près de 2,29 points par match. Des performances qui lui vaudront le titre de meilleur entraîneur de Bundesliga en 2015-2016. C’est l’année suivante que les choses vont se "gâter".

Lire aussi

L'attentat de 2017 comme acte de divorce

Lors de l’exercice 2016-2017, la machine si bien huilée va commencer à dérailler, avec une troisième place glanée avec un total de 64 points, soit 14 de moins que la saison précédente. Pour ne rien arranger, le coach allemand va entrer en conflit avec plusieurs joueurs cadres du vestiaire comme Nuri Sahin, Marcel Schmelzer ou encore Mats Hummels.

Mais l’événement qui va tout faire basculer dans l’aventure de Thomas Tuchel du côté de la Ruhr relève de l’extra-sportif. Le 11 avril 2017, le bus de l’équipe de Dortmund doit se rendre au stade pour y affronter l’AS Monaco en quarts de finale de la Ligue des champions. Sur le chemin emprunté à la sortie de l’hôtel, trois bombes sont placées et une explosion survient, blessant l’Espagnol Marc Bartra et laissant les joueurs dans un profond état de choc.

Quel accueil au Signal Iduna Park ?

Face à ce drame, le match sera reporté au lendemain, contre la volonté des joueurs et surtout de Thomas Tuchel. Cette décision de faire jouer le match si vite va engendrer un violent clash entre le coach et le président du Borussia, Hans-Joachim Watzke. Un conflit qui va pourrir la fin de saison du BVB et précipiter le renvoi de Thomas Tuchel, malgré un bilan sportif brillant et une moyenne de 2,12 points par match.

Au sortir du tirage au sort le 16 décembre dernier, le directeur sportif du Borussia Dortmund Michael Zorc a assuré qu’un bel accueil serait réservé à Tuchel, malgré son départ houleux il y a deux ans et demi : " Nous ne jouons pas contre Thomas Tuchel, mais contre le Paris-SG. Il fait son travail à Paris, et il sera bien sûr accueilli amicalement lorsqu'il reviendra à Dortmund." De son côté, nul doute que Thomas Tuchel aura à cœur de se rappeler au bon souvenir de son ancien club, et se qualifier pour les quarts de la C1, objectif manqué la saison dernière avec Paris.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent