Atalanta-PSG : l'heure de Herrera est (enfin) arrivée

Le milieu parisien Ander Herrera en discussion avec son entraîneur Thomas Tuchel.
Football

JOKER - Préféré à Leandro Paredes, Ander Herrera devrait être titularisé, mercredi 12 août contre l'Atalanta, en quart de finale de la Ligue des champions. L'Espagnol, peu épargné par les blessures cette saison, a les faveurs du staff parisien pour évoluer dans un milieu à trois.

C'est l'invité surprise de Thomas Tuchel. Celui que l'on n'attendait pas. Et pourtant, son nom est désormais sur toutes les lèvres. Alors que le quart de finale de Ligue des champions entre l'Atalanta et le PSG approche, mercredi 12 août (à 21h, en live commenté sur LCI), l'hypothèse Ander Herrera prend de l'ampleur. Obligé de composer avec les absences de Marco Verratti, blessé, d'Angel Di Maria, suspendu, et de Kylian Mbappé, trop court pour démarrer face à "La Dea", le staff parisien titularisera probablement le milieu espagnol dans un système en 4-3-3, à la place de Leandro Paredes, grand perdant de ces réflexions tactiques.

C'est ce vers quoi se dirige "TT", au regard des séances de travail à Faro, dans le sud du Portugal, où les Parisiens ont pris leurs quartiers avant ce "Final 8" inédit, qui se jouera du 12 au 23 août, à Lisbonne. Derrière l'attaque en triangle inversé et le trio Neymar-Icardi-Sarabia, l'ex-milieu de Manchester United a été testé dans un milieu à trois, aux côtés de Gueye et Marquinhos. Selon Le Parisien, "le staff apprécie l'investissement de l'Espagnol", que l'on a pu voir tout en joie sur les réseaux sociaux après avoir inscrit un but venu d'ailleurs, une demi-volée du gauche limpide, sur une combinaison avec Neymar. Pour L'Équipe, le profil du natif de Bilbao, capable de répéter les efforts, plaide en sa faveur pour renforcer un milieu orphelin de Verratti.

"Je suis prêt à aider l'équipe ou le coach"

Recruté libre l'été dernier après cinq ans passés à Manchester United, Herrera n'a guère été épargné par les blessures depuis son arrivée à Paris (19 matches, 11 titularisations). Un mollet douloureux en août l'a écarté près d'un mois des terrains. Fin octobre, une nouvelle lésion musculaire à la cuisse gauche l'a de nouveau contraint à un repos forcé. Et comme si cela ne suffisait pas, l'Espagnol de 30 ans a rechuté mi-février avec une nouvelle blessure musculaire. En attendant que son heure vienne enfin, l'ancien milieu des Red Devils s'est cantonné à un rôle de coéquipier modèle, dans l'ombre du vestiaire.

Lire aussi

Mais le moment qu'il a tant attendu semble sur le point d'arriver. "Le plus important, c'est la santé et être disponible tous les jours. C'est ce pourquoi j'ai beaucoup travaillé pendant le confinement", affirmait Ander Herrera après l'amical contre le Celtic (4-0) fin juillet. "Je suis un joueur d'équipe, un joueur qui est prêt à aider l'équipe ou le coach. Je suis venu pour jouer dans le plus grand club de France et l'un des grands d'Europe. Je suis prêt pour aider." Cela tombe bien puisque Thomas Tuchel, convaincu par sa bonne entrée face à l'OL en Coupe de la Ligue (0-0, 6 t.a.b à 5) puis son match face à Sochaux (1-0), compte sur lui. 

Toute l'info sur

Le parcours du PSG en Ligue des champions

Face à l'Atalanta, c'est donc dans la peau d'un titulaire que l'Espagnol devrait se présenter. À lui de lui donner raison à son entraîneur, qui mise sur son calme et son expérience pour ce qui est, jusque-là, le match le plus important du PSG cette année. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent