Manchester United-PSG : même face à un Paris amputé de Neymar et Cavani, Solskjaer reste méfiant

Manchester United-PSG : même face à un Paris amputé de Neymar et Cavani, Solskjaer reste méfiant
Football

HUMILITÉ - Avant la réception du PSG en huitième de finale aller de la Ligue des champions ce mardi 12 février (à 21h), Ole Gunnar Solskjaer a confié s'attendre à un match difficile face à un adversaire de taille. L'entraîneur de Manchester United a mis en avant le talent de l'équipe parisienne, bien que diminuée, et de son homologue Thomas Tuchel.

Ole Gunnar Solskjaer n'a pas pour habitude de sous-estimer son adversaire. Impatient à l'idée de disputer son premier match de Ligue des champions sur le banc de Manchester United (mardi à 21h), le Norvégien, qui a redonné la flamme aux Red Devils, se méfie du PSG. Présent en conférence de presse ce lundi après-midi, l'ancien entraîneur de Molde a certes convenu que c'était "le bon moment pour jouer" ce huitième de finale aller, son équipe restant sur une série de onze matches sans défaite (dix victoires et un nul). Mais il a aussi rappelé qu'il ne fallait pas prendre de haut l'équipe parisienne, affaiblie par les absences de Neymar et Cavani.

"Bien sûr, n'importe quelle équipe devant se priver Neymar ou Cavani en ressentirait l'effet. Mais ça donne l'opportunité à d'autres joueurs de se montrer. Cela rend les choses plus imprévisibles pour nous", a-t-il confié devant une salle de presse bondée avant ce huitième de finale.

Lire aussi

"On va devoir deviner comment ils joueront. Même si on a une bonne idée de leur approche. Je suis allé à Lyon (défaite 2-1 du PSG, ndlr) le week-end dernier. Il est difficile de faire des comparaisons. Quand ils jouent en championnat, ils savent qu'ils vont être champion donc ils abordent les matches peut-être différemment. Mais c'est toujours intéressant d'aller voir les joueurs sur place. On apprécie mieux la vitesse de Mbappé par exemple..."

Tuchel est très bon tactiquement- O.G. SOLSKJAER

Confiant quant à la capacité de son groupe à répondre présent dans ce grand rendez-vous européen à Old Trafford, le premier huitième de finale de C1 pour Manchester United depuis la saison 2013-2014, Solskjaer les a toutefois alerté sur le fait que ce PSG-là n'est pas une équipe à prendre par-dessus la jambe. "Paris reste une équipe de haut niveau", a-t-il affirmé. "Je me souviens d'une époque où j’avais joué contre le PSG avec Molde en 1995 en Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe (aujourd'hui disparue, ndlr). Le PSG a franchi plusieurs pas en avant. Ils ont Buffon, Thiago Silva, Mbappé... Cela en dit beaucoup sur leur potentiel."

Mais plus que les joueurs, le coach mancunien a reconnu craindre l'imprévisible Thomas Tuchel, son homologue parisien. "Tuchel est très bon tactiquement", avait-il affirmé quelques heures plus tôt dans un entretien au site de l'UEFA. Il peut jouer en 3-4-3 ou opter pour un 4-4-2 ou un 4-3-3, donc on ne peut préparer aucune tactique spécifique." La méfiance est de mise. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter