Ligue des champions : Barcelone au tapis, le Bayern a eu chaud

Ligue des champions : Barcelone au tapis, le Bayern a eu chaud

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Pour la première fois depuis 2007, le FC Barcelone ne verra pas les demi-finales, éliminé par l'Atletico Madrid (1-0 après le 1-1 de l'aller). Un temps inquiété par Manchester United, le Bayern Munich d'un excellent Arjen Robben peut toujours conserver son titre après son succès 3 à 1 (1-1 à l'aller).

C'est un petit séisme dans la hiérarchie continentale. Le FC Barcelone, demi-finaliste de chacune des six dernières éditions, ne verra pas le dernier carré européen cette saison. La faute à un Atletico Madrid énorme, tant dans le courage que dans la qualité de jeu, aussi rigoureux derrière que talentueux devant. Jamais les Colchoneros n'avaient perdu face au Barça cette saison . Ce mercredi, ils ont fait encore plus fort en battant les Catalans et joueront une demi-finale de Ligue des champions pour la première fois depuis 1974.

Très tôt, les hommes de Diego Simeone ont pris les devants. Sans Diego Costa, leur meilleur attaquant, contraint de déclarer forfait, les Madrilènes s'en sont remis au talentueux Koke, 22 ans, buteur de près après une barre d'Adnan et un centre de Villa (1-0, 6e). L'Atletico a même manqué le break quand, par deux fois, le poteau a sauvé Pinto sur deux frappes de Villa (12e, 19e).

Lionel Messi, bien discret, et les Blaugranas ont bien essayé de pousser mais malgré une possession écrasante (64 %), ils n'ont jamais réussi à tromper Thibault Courtois, le grand espoir mondial au poste de gardien de but. Les hommes de Tata Martino ont même failli être punis sur des contres madrilènes mais Pinto, remplaçant de Valdès, s'est montré solide lui aussi. Sans pouvoir empêcher l'Atlético de rejoindre le Real, l'autre club madrilène, dans le dernier carré de la Ligue des champions.

Evra buteur magnifique puis défenseur coupable

Le Bayern Munich a été malmené, lui aussi, mais son élimination, virtuelle, n'aura duré qu'une minute. Le but de Patrice Evra, sur une sublime frappe du gauche depuis les 20 mètres qui tape la barre avant de rentrer (57e), qualifiait Manchester United après le match nul de l'aller (1-1) . Mario Mandzukic, de la tête, lui répondait sur le coup d'envoi en reprenant un centre de Franck Ribéry juste devant Evra, trop court au marquage (58e). Puis Rooney manquait sa reprise sur un centre en retrait pourtant idéal de Welbeck. Et les Mancuniens venaient de laisser passer leur chance.

Ensuite, la technique des champions d'Europe a fait la différence. Acculés dans leur moitié de terrain depuis le début du match ou presque, les Red Devils ont explosé, d'abord sur un centre à ras de terre de Robben repris par Muller à bout portant (2-1, 68e), puis sur une frappe de Robben à la sortie d'une nouvelle série de dribbles (3-1, 76e). Avec les honneurs, Man U sort d'une compétition qu'il n'est pas certain de revoir l'an passé. Et le Bayern peut toujours croire en un doublé que personne n'a réalisé depuis l'AC Milan en 1989 et 1990.

Les qualifiés : Bayern Munich (ALL), Real Madrid, Atlético Madrid (ESP), Chelsea (ANG).
Tirage au sort vendredi midi à Nyon (Suisse).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter