"Ça ne peut pas fonctionner" : Dani Alves tacle durement… le PSG

FOOTBALL – Dani Alves, l’arrière droit international brésilien du PSG, par ailleurs très proche de Neymar, est revenu sur l’élimination de son club par le Real Madrid en 8es de finale de la Ligue des champions. Avec des mots durs.

Certains considèrent que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. D’autres, comme Dani Alves, pensent le contraire. Le défenseur du PSG, adepte d’un franc-parler qui tranche généralement avec la langue de bois en vigueur dans le football de haut niveau, n’a ainsi pas hésité à mettre les pieds dans le plat quand, ce lundi, la chaîne brésilienne Globo l’a invité à analyser la déroute parisienne de mardi dernier (1-2) face au Real Madrid, synonyme d’élimination dès les 8es de finale de la Ligue des champions. Une compétition que son club n’est pas près de remporter, si on le suit… 

On manque de liant et ça finit par se refléter sur le terrain. Ça ne peut pas fonctionner.Dani Alves

"J'ai essayé de comprendre… Je crois que ce n'est pas le fruit du hasard. Les éliminations n'arrivent jamais par hasard. J'ai vécu cette situation avec l'équipe nationale et je sais pourquoi c'est arrivé. Il n'y a pas de connexion, de lien général. On manque de liant et ça finit par se refléter sur le terrain. Ça ne peut pas fonctionner", a-t-il déclaré. 


Avant de se faire plus précis sur cette dernière idée, quand on lui a demandé si l’équipe du Brésil possède, elle, ce liant : "Sans aucun doute, oui. Pas seulement grâce à Tite (le sélectionneur). Il a beaucoup de mérite, mais ça ne vient pas que de lui. Ça vient aussi des coulisses." Les dirigeants du PSG, qui oeuvrent en coulisses, apprécieront, d'autant moins que Dani Alves n'est pas le moins à blâmer dans cette défaite.

"Aujourd’hui, le PSG est un club engagé dans un processus de transition, de transformation, qui devra souffrir encore un peu. Et ce sera très difficile", a-t-il enfoncé, concernant un club qui a justement dépensé 400 millions d’euros l’été dernier pour franchir ce cap-là... Pour le reste, le latéral droit de 34 ans a aussi évoqué son compatriote et ami, Neymar, opéré du pied droit le 3 mars : "Les gens croient parfois que Neymar est une marionnette. Ce n'est pas le cas. Le gamin grandit. Il est en train de grandir et doit mûrir pour pouvoir gérer tout type de choses." Dont le manque de liant ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'élimination du PSG en Ligue des champions

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter