Ligue des champions : cette "Décima" qui obsède le Real Madrid

Ligue des champions : cette "Décima" qui obsède le Real Madrid

DirectLCI
FOOTBALL – Depuis 2002, le Real Madrid court après une victoire en Ligue des champions. La dixième Coupe d'Europe est dans toutes les têtes à l'heure où Karim Benzema et les siens défient le Bayern Munich, mardi en demi-finale retour.

Depuis une reprise de volée culte de Zinedine Zidane en finale de l'édition 2002 face au Bayer Leverkusen, de l'eau a coulé sous les ponts. Et le temps commence sérieusement à se faire long pour les amoureux du Real Madrid. Voilà maintenant douze ans qu'ils attendent un nouveau sacre européen de la Maison Blanche. C'est peu dire que la quête d'une nouvelle Ligue des champions est un objectif prioritaire pour le club le plus huppé de la capitale espagnole.

Et ce dessein a un nom : la  "Décima", soit la dixième Coupe d'Europe après laquelle court le Real depuis plus d'une décennie. La victoire acquise en demi-finale aller face au Bayern Munich (1-0) l'encourage à y croire un peu plus encore. Plus qu'un but, cette Ligue des champions est une obsession à Madrid, même si Sergio Ramos préfère parler d'un "rêve qui deviendrait réalité" en cas de victoire à Lisbonne, théâtre de la finale, le 24 mai prochain.

Une Coupe qui met la pression

Arjen Robben, qui accueille mardi le Real avec son club du Bayern pour le match retour, est bien placé pour en parler, lui qui a porté la prestigieuse tunique blanche deux saisons durant (2007-2009). "Je connais l'obsession qui existe au Real pour la Décima, je sais ce que ça représente pour eux", a lâché l'ailier néerlandais en conférence de presse. Eclipsé ces dernières années par son meilleur ennemi barcelonais, qui a soulevé la coupe aux grandes oreilles en 2006, 2009 et 2011, le Real est hanté par une volonté : redorer enfin son blason sur la scène continentale.

Le club espagnol ne s'en cache pas et a mis Carlo Ancelotti aux commandes, le coach qui n'a jamais perdu face au Bayern Munich. Demandez aussi à Cristiano Ronaldo son avis sur la question. "A Madrid, on rêve de la Décima, on a des joueurs incroyables et c'est une espèce d'obsession pour les supporters, ce qui nous met un peu la pression", a reconnu le Portugais. Tout comme le bilan du Bayern à domicile contre le Real. Devant son public, le géant bavarois n'a tout simplement jamais perdu contre son homologue espagnol (8 victoires, 1 nul).

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter