Ligue des champions : contre Arsenal, Monaco a-t-il vraiment une chance ?

Football
FOOTBALL - Ambitieuse, l'ASM rêve d'atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions cette saison et sait, depuis ce lundi, qu'il lui faudra éliminer les Gunners d'Arsenal pour y parvenir. Plutôt optimistes à travers leur discours, les Monégasques ont-ils vraiment une chance ?

C'est du 50/50 a déclaré ce lundi Jérémy Toulalan en conférence de presse . Plutôt optimiste, le milieu de terrain de l'ASM croit pouvoir battre Arsenal lors des huitièmes de finale de la Ligue des champions. "Nous ne sommes pas une équipe facile à manœuvrer. On ira sereinement avec nos armes à l'Emirates", a-t-il également affirmé, faisant écho aux propos de son entraîneur Leonardo Jardim : "nous jouerons pour gagner, comme toujours."

LIRE AUSSI >> C1 : le PSG retrouve Chelsea et Monaco tire Arsenal

Meilleure défense de la compétition, avec un petit but encaissé en six rencontres, la formation monégasque peut se targuer d'une certaine solidité. Elle est, dans les faits, passé assez souvent entre les mailles du filet. La double confrontation face au Bayer Leverkusen (1-0 à chaque fois), par exemple, a confirmé l'insolente réussite de Danijel Subasic et de son arrière-garde. Quant au potentiel offensif de l'effectif rouge et blanc, il pose évidemment question eu égard au bilan statistique famélique (quatre petits buts inscrits) et, surtout, au niveau de jeu assez médiocre développé.

Moutinho a haussé le ton avant le mercato

Mais alors, quelles peuvent être les raisons d'y croire pour Toulalan et consorts ? Le net regain de forme de Joao Moutinho peut en être une. Le Portugais, discret en début de saison, se montre important à la bonne santé de l'équipe depuis plusieurs semaines. Clairvoyant à la mène, le milieu de terrain est un chef d'orchestre que nombreux (grands) clubs seraient ravis d'attirer dans leurs filets.

LIRE AUSSI >> Mercato : Joao Moutinho, évasion prévue cet hiver ?

Seul bémol, et non des moindres, on soupçonne justement le dénommé Moutinho d'avoir programmé ce retour au premier plan pour taper dans l'oeil desdits grands clubs et plier bagage dès cet hiver. S'il n'est plus là pour défier Arsenal, la présence de Monaco en quarts de finale de la C1 apparaît déjà moins probable.

La vie sans Giroud, ce n'est pas facile

L'autre argument permettant de légitimer (un peu) l'optimisme ambiant du côté de la Principauté se situe au niveau des performances d'Arsenal. Sixièmes de Premier League, deuxièmes de leur groupe de qualification, les Gunners connaissent certaines difficultés qui peuvent donner de l'espoir à Dimitar Berbatov et ses partenaires. Rassurante n'est pas forcément le mot qui vient à l'esprit pour qualifier les prestations de la défense alors que l'intégration de Danny Welbeck en attaque n'est pas une franche réussite pour le moment.

LIRE AUSSI >> Jardim : "On était considéré comme les pires"

Là encore, tout ceci n'est pas figé et semblerait au contraire susceptible d'évoluer d'ici février et mars, mois pendant lesquels aura lieu la double confrontation. Arsenal apparaît notamment plus compétitif depuis le retour de l'infirmerie d'Olivier Giroud. Auteur de quatre buts en trois matches de Premier League, l'attaquant de l'équipe de France fait surtout un bien fou aux Canonniers par son pressing et son esprit d'équipe. Quand il est sur le terrain, le collectif londonien est métamorphosé et applique une stratégie plus directe, plus audacieuse. Si tel est le cas en huitièmes de finale, l'ASM pourrait avoir bien du mal à respecter ses ambitions de départ...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter