Cristiano Ronaldo superstar contre l’Atlético Madrid (3-0) : "C’est pour ça que la Juve m'a recruté"

Football
DirectLCI
RONALDO ! RONALDO ! RONALDO ! - La Juventus Turin s’est qualifiée mardi 12 mars pour les quarts de finale de la Ligue des champions au bout d'un superbe retournement de situation. Battue 2-0 à l’aller à Madrid, la Juve a étouffé l'Atlético au retour. Avec un héros, une superstar : Cristiano Ronaldo, auteur d’un triplé dans un stade en fusion.

Turin a vécu une soirée de folie, mardi 12 mars. Mal en point après un 8e de finale aller raté sur la pelouse de l'Atlético de Madrid d’Antoine Griezmann il y a trois semaines (2-0), la Juventus a réussi l’exploit de se qualifier en mettant au pas la défense madrilène et en remportant la manche retour par trois buts d’écart (3-0). Une performance qui porte la marque d’un joueur : Cristiano Ronaldo. 

Et dire qu'il n'avait marqué qu'un but depuis le début de la saison en C1. Motivé comme rarement, le Portugais de 34 ans y était allé de sa petite vidéo avant le match pour motiver des supporters piémontais inquiets suite à l’acte I. Et dès le coup d’envoi de la rencontre, dans un Juventus Stadium surchauffé, CR7 est passé à l’action en mettant toute sa hargne dans chacune de ses actions pour renverser le cours d’une double confrontation qui restera dans les mémoires turinoises.

Et ça, c’est l’attitude de la Ligue des championsCristiano Ronaldo, sur Sky Italia

Auteur d’une performance majeure et d’un triplé - grâce à deux buts de la tête, aux 27e et 48e minutes, puis un penalty, à l’approche de la fin du temps réglementaire - l’attaquant portugais a totalement fait chavirer les amoureux de la Vieille Dame, dans l’attente d’un troisième triomphe dans la plus grande compétition européenne après ceux de 1985 et 1996. "Il fallait que ce soit une soirée vraiment spéciale et ce fut le cas, a savouré CR7 à l’issue de la rencontre au micro de Sky Italia. Pas seulement à cause des buts mais à cause de l’équipe. Il y a eu une attitude incroyable. Et ça, c’est l’attitude de la Ligue des champions. On a de vraies raisons d’être fiers, on est sur la bonne voie."

Sûr que ce mardi soir, les dirigeants de la Juve n’ont pas dû regretter leur folie du dernier mercato estival : recruter Cristiano Ronaldo après neuf saisons au Real Madrid contre un chèque de plus de 100 millions d’euros et encore une trentaine de millions de salaire par an. A la première occasion sur la scène continentale, l’attaquant lusitanien leur a donné mille fois raison d’avoir osé le pari. "C’est pour ça que la Juve m’a recruté, a expliqué Ronaldo, toujours sur Sky Italia. Moi, j’essaie de faire mon travail. Je suis très heureux, c’était une soirée magique. L’Atlético, c’est une équipe très difficile à jouer mais nous sommes aussi une grande équipe. La finale ? On n’y pense pas encore. On procède étape par étape."

124 buts en 160 matches de Ligue des champions

Pour Cristiano Ronaldo, ces trois buts représentent ses 122e, 123e et 124e étapes vers la gloire. Celle qui en fait le meilleur buteur de l’histoire de la compétition (en 160 matches), 18 unités devant un certain Lionel Messi (106 buts). Déjà auteur d’un triplé du même acabit en 2016 face à Wolfsburg en quarts de finale (défaite 2-0 à l’aller, victoire et triplé 3-0 au retour), le buteur lusitanien continue donc d’écrire sa légende sous le maillot noir et blanc de la Juve.

Déjà quintuple vainqueur de la C1 avec le Real (2008, 2014, 2016, 2017, 2018) et quintuple Ballon d’Or (2008, 2013, 2014, 2017), CR7 a donc définitivement conquis les tifosi turinois grâce à cette performance rare contre une équipe de l’Atlético de Madrid qui lui a si souvent souri par le passé (22 buts en 31 matches face aux Colchoneros avec le maillot merengue). Et ce n’est probablement pas sa célébration osée à l’issue du match (il a mimé un acte sexuel en réponse à l’attitude provocatrice de Diego Simeone, l’entraîneur de l’Atlético, qui avait montré avec insistance ses parties génitales à l’aller) qui va empêcher les amoureux de la Juve de dormir. Ni de rêver. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter