Le PSG éliminé de la Ligue des champions : Emery ne pense pas à son futur, Marquinhos demande à Neymar de rester

Football
REMOUS ? - La piteuse élimination du PSG face au Real promet un été agité dans la capitale. En fin de contrat à l’issue de la saison, l’entraîneur Unai Emery a affirmé après le match ne pas penser à son avenir. Et quel sera celui de la star brésilienne Neymar, blessé et absent contre Madrid, dont le départ est régulièrement évoqué depuis plusieurs semaines ?

La deuxième élimination consécutive du Paris-Saint-Germain au stade des huitièmes de finale de la Ligue des champions (après quatre quarts de suite entre 2013 et 2016) pose évidemment de nombreuses questions. Encore. Et peut-être encore plus cette année. Certes, il y a un an, la gifle mémorable infligée par le FC Barcelone avait tout de l’humiliation suprême (6-1). Mais au moins, le PSG avait brillamment disputé (et remporté) le match aller en punissant le Barça au Parc (4-0). 


Cette fois-ci, le club de la capitale a rapidement baissé les bras, a déçu lors du match retour et laisse même au moment de quitter la scène européenne une sensation de régression par rapport aux dernières saisons. Les raisons sont probablement multiples. Mais deux hommes attirent tout de même principalement les regards après cette nouvelle sortie de route prématurée : le coach, Unai Emery, et la star, Neymar.

Fin de parcours pour Emery ?

Cela semble inéluctable. Arrivé en 2016 sur le banc du PSG, Unai Emery, en fin de contrat en juin, ne sera très probablement plus l’entraîneur du club parisien la saison prochaine. Triple vainqueur de la Ligue Europa avec le FC Séville avant son aventure parisienne, le technicien basque était venu dans la capitale pour faire franchir un cap en Coupe d’Europe à la formation du président Nasser Al-Khelaïfi. C’est un échec. 


Et alors que son contrat aurait été reconduit automatiquement d’une saison en cas d’accession aux demi-finales de la Ligue des champions, il apparaît aujourd’hui improbable, voire impossible, qu’il reste le coach du PSG en 2018-2019. "Aujourd’hui, je ne pense pas à ça", a sobrement commenté Emery mardi soir dans les entrailles du Parc quand la question de son avenir a été évoquée.

Mieux, malgré la déroute, l’entraîneur espagnol envisage toujours son avenir avec le PSG : "C'est vrai que nous voulons tous (grandir) vite, rapidement. Le PSG a besoin de passer (outre), comme l'année dernière, cette déception. Mais c'est sûr que l'on va continuer. Avec de la patience, on va construire une équipe qui va gagner dans le futur. Quand je suis venu ici, je me suis dit : ‘Je suis sûr que cette équipe va gagner la Ligue des champions’. Mais c'est un processus dans le temps. Cette année, c'est fini. Mais peut-être l'année prochaine." Peut-être oui. Mais sans lui, sûrement.

Et Neymar dans tout ça ?

Grand absent de la soirée parisienne mardi pour cause de blessure à la cheville droite, Neymar a été une grande source de discussions avant la rencontre. Mais aussi après. Comment la star du PSG va-t-elle vivre ce fiasco ? Arrivé l’été dernier dans la capitale contre un chèque record de 222 millions d’euros, le Brésilien ne va-t-il pas être tenté de quitter rapidement le navire rouge et bleu devant une telle indigence ? La question peut paraître saugrenue. Mais les nombreuses rumeurs d’un transfert vers le Real Madrid dès l’été prochain interpellent. A tel point que Marquinhos, le défenseur central du PSG, s’est senti obligé d’aborder la question mardi après la défaite contre le Real. Preuve évidente donc que la question se pose. 


 "Je lui (Neymar) demande de rester, c'est le moment d'avoir du temps pour que les choses puissent entrer en automatisme, qu'on puisse gagner en maturité comme équipe, de la puissance sur ce genre de match", a expliqué Marquinhos, très proche de Neymar, qu’il côtoie également en sélection brésilienne. Et d’ajouter : "C'est un joueur important pour nous. Il faut vraiment qu'il ait confiance en notre projet, en nos joueurs, notre staff. On a vraiment besoin de temps pour digérer la déception mais comme on l'a fait l'an dernier, il faut qu'on rebondisse." Le capitaine Thiago Silva, un autre Brésilien, doute beaucoup moins : "Je crois qu'il va rester. Il a parlé, son père aussi a parlé. On verra qu'est-ce qui va se passer jusqu'à la fin de la saison après la Coupe du monde." 


"Je suis très triste pour la défaite, encore plus triste de ne pas avoir été sur le terrain pour aider mes coéquipiers !! Ce qui me rend fier, c'est de voir les efforts de chacun. Félicitations mon gars, ALLEZ PARIS", a quant à lui tweeté (en portugais) Neymar après la défaite.

Al-Khelaïfi veut Neymar et MBappé l'an prochain

Pour Nasser Al-Khelaïfi, aucun doute n’est permis : "On veut continuer le projet, avec les deux (Neymar et Kylian Mbappé), parce que c'est le futur du club". Le patron qatari s’est en revanche montré beaucoup moins disert et affirmatif au sujet d’Unai Emery : "Je ne vais critiquer ni mes joueurs, ni mon entraîneur. On ne réagira pas aujourd'hui. On va réfléchir à ce qu'on va faire."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'élimination du PSG en Ligue des champions

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter