Ligue des champions : face à Besiktas, la victoire ou la porte pour Monaco ?

Ligue des champions : face à Besiktas, la victoire ou la porte pour Monaco ?
Football

AU PIED DU MUR - L'AS Monaco joue gros ce mardi face à Besiktas, pour la troisième journée de poules de Ligue des champions. Accusant six points de retard sur le PSG en Ligue 1 et ne comptant qu'une unité en C1, le club de la Principauté doit absolument gagner face aux Turcs pour continuer de croire aux huitièmes de finales.

Et si l’automne avait raison des grandes ambitions de l’AS Monaco ? En l’espace de quatre petits jours, le champion de titre pourrait en effet voir sa saison basculer du mauvais côté. Alors que la tête du classement s’éloigne déjà en Ligue 1, accusant six points de retard sur le PSG après la défaite vendredi sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais au Groupama Stadium (3-2) et la victoire au forceps des Rouge et Bleu à Dijon (2-1), les hommes de Leonardo Jardim pourraient bien voir leurs espoirs de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions également compromis dans les prochaines heures.

Avec seulement un point glané à Leipzig (1-1) suivi d’une défaite cuisante à domicile face au FC Porto (0-3) lors des deux premiers matchs de poules, l’ASM est dans une situation périlleuse avant de recevoir ce mardi Besiktas, en tête du groupe avec six points et fort de deux beaux succès sur la pré de Porto (1-3) et à domicile face à Leipzig (2-0). En cas de défaite face au club turc, la formation de la Principauté verrait son adversaire du jour s’envoler avec huit points d’avance. Le tout en n’excluant pas une victoire portugaise face aux Allemands dans le même temps, qui donnerait cinq unités d’avance aux Dragons sur les Asémistes.

On a besoin de trois points. Il faut réagir et montrer un autre visage. On est prêts.- Fabinho, milieu de l'AS Monaco.

Pour Fabinho, empocher les trois points relève de l’obligation. "Si on joue notre survie? Presque ! On sait que si on ne gagne pas ce match, ce ne sera pas impossible, mais presque. Donc on va jouer pour gagner. Comme toujours." déclare le milieu brésilien avant d’ajouter : "Il est vrai que lorsqu'on gagne moins, c'est plus difficile. Cela fait trois matches. Pourtant, on est confiant pour ce match. On parle beaucoup entre nous afin de ne pas laisser s'installer ces mauvais résultats. On espère que les bons résultats vont revenir. […] On a besoin de trois points. Il faut réagir et montrer un autre visage. On est prêts."

Toutes compétitions confondues, l’AS Monaco reste sur deux défaites et un nul lors de ses trois derniers matches. Pire, lors des sept dernières rencontres disputées, Falcao and co ne comptent que deux victoires, face à Strasbourg (3-0) et Lille (0-4). Et, comme si les résultats médiocres ne suffisaient pas, le propriétaire du club princier, Dimitri Rybolovlev, est soupçonné d’avoir influencé des policiers et magistrats, par le biais de son avocate, dans une affaire d’escroquerie présumée avec le marchand d’art suisse Yves Bouvier.

Lire aussi

Un groupe au complet

Pour surmonter l'obstacle stambouliote ce mardi, Leonardo Jardim pourra compter sur ses hommes-clés, à savoir le portier Danijel Subasic, la charnière centrale Glik-Jemerson mais surtout les puissantes armes offensives que sont l'international français Thomas Lemar, le Colombien Falcao ou encore la recrue Keita Baldé, auteur d'une première titularisation convaincainte face à Lyon vendredi. Reste à savoir si toutes ces cartouches suffiront à remettre les Monégasques dans la course à la qualification.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent