Ligue des champions : l’OL jouera sa qualification en Ukraine mais n’a "pas envie d’y aller" en raison du conflit avec la Russie

Football
DirectLCI
CONTEXTE – Après le match nul (2-2) concédé face à Manchester City mardi soir, l’Olympique lyonnais doit aller en chercher un autre à Donetsk, dans deux semaines, pour atteindre les 8es de finale de la Ligue des champions. Mais le président, Jean-Michel Aulas, ne l’entend pas de cette oreille.

Il y a ceux qui dénoncent les délocalisations, et ceux qui les appellent de leurs vœux. C’est une affaire de contexte. Celui entre l’Ukraine et la Russie est actuellement très tendu, après la capture de trois navires ukrainiens en mer Noire. Petro Porochenko, le président de l’Ukraine, parle même d’une "menace de guerre totale" tandis que son homologue américain, Donald Trump, a dû se résoudre à taper du poing sur la table avant sa prochaine rencontre avec Vladimir Poutine. 

Nous avons même du mal à trouver un avion pour aller là-bas.Jean-Michel Aulas, président de l'OL

C’est tout cela qui a conduit le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, à demander à ce que le match couperet de son équipe contre Donetsk, prévu le 12 décembre en Ukraine, soit joué ailleurs. "On a sollicité l'UEFA (l’Union des associations européennes de football, en charge de l’organisation de la Ligue des champions, ndlr) pour qu’elle regarde de très près ce qui se passe en Ukraine puisque le pays est en crise malheureusement", a en effet déclaré le dirigeant.

Avant d’expliciter ainsi sa démarche : "Ils (les Ukrainiens) ont beaucoup souffert et continuent de souffrir. L'UEFA ce (mardi) soir a pris la décision de délocaliser à Kiev le match qu'Arsenal doit disputer contre Vorskla (jeudi). Donc, il y aura probablement des décisions nous concernant. En tout cas, nous n'avons pas trop envie d'aller à Kharkiv. Il y a beaucoup d'insécurité en ce moment. Nous avons même du mal à trouver un avion pour aller là-bas car les avions français ne sont pas assurés. Il y aura sûrement des échanges dans les jours qui viennent avec l'UEFA pour que tout le monde soit en sécurité et que nous fassions un très beau match contre Donetsk. Où que nous jouions, nous irons pour gagner."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter