Ligue des champions : le match Shakhtar Donetsk-Lyon délocalisé à Kiev

Football
DirectLCI
CHANGEMENT - L'OL affrontera bien le Shakhtar Donetsk à Kiev pour son sixième et dernier match de la phase de groupes mercredi prochain. Le club ukrainien a confirmé ce mercredi 5 décembre que le Stade olympique de Kiev allait accueillir ce match décisif pour la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Le match devait initialement se jouer à Kharkiv. Pour affronter le Shakhtar Donetsk, l'OL se déplacera finalement à Kiev le 12 décembre en Ligue des champions, en raison des tensions politiques entre l'Ukraine et la Russie. "Par décision de l'UEFA, le match de Ligue des champions contre Lyon sera organisé au stade olympique de Kiev", a indiqué le club alors que Kharkiv, où le club joue habituellement ses matches, est actuellement sous le coup de la loi martiale introduite récemment par les autorités ukrainiennes. Cette rencontre permettra de déterminer qui accompagnera Manchester City en huitièmes de finale de la C1. 


L'UEFA, l'organisatrice de la compétition européenne, n'a pas communiqué officiellement sur le sujet, mais présente le match à Kiev dans son programme des rencontres sur son site. Lundi, le responsable des compétitions à l'UEFA, Giorgio Marchetti, s'était contenté d'annoncer la délocalisation du match sans préciser l'identité de la ville hôte. "Aucune rencontre de l'UEFA ne pourra se dérouler dans des lieux où la loi martiale est en vigueur", avait-il justifié.

Mardi, lors d'une conférence de presse en l'honneur d'Ada Hegenberg, attaquante de l'OL et première lauréate du Ballon d'Or, Jean-Michel Aulas avait confirmé la délocalisation de l'ultime journée de la phase de poules. "Le match va être délocalisé. Je pense qu'il sera au Stade Olympique de Kiev, j'attends la confirmation", avait-il indiqué. On est en train de s'organiser. On va prendre l'initiative d'organiser un déplacement de supporters. On aura besoin d'eux pour se qualifier en huitièmes de finale..." À Kiev, les Gones auront besoin d'un nul au minimum pour assurer leur billet pour la phase à élimination directe de la Ligue des champions en février prochain. En cas de défaite, les Ukrainiens seraient qualifiés au profit des Lyonnais.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter