Trois matches sans but, vestiaire divisé, brouille Benzema-Varane... le Real Madrid commence à regretter Cristiano Ronaldo

Trois matches sans but, vestiaire divisé, brouille Benzema-Varane... le Real Madrid commence à regretter Cristiano Ronaldo
Football

MAUVAISE PASSE - Battu par le CSKA Moscou (1-0) mardi en Ligue des champions, le Real Madrid est au plus mal. Les Merengue ont enchaîné un troisième match de suite sans marquer, une première depuis dix ans. Une série noire qui influe sur l'ambiance qui règne dans le vestiaire.

"Vous ne pouvez pas cacher le soleil avec un doigt". Keylor Navas a résumé en une phrase le vide laissé par Cristiano Ronaldo. Battu par le CSKA Moscou (3-0) mardi soir en Ligue des champions, à l'occasion de la 2e journée de la phase de poules, le Real Madrid a enchaîné un troisième match de suite sans victoire, toutes compétitions confondues. Giflés face au FC Séville (3-0) et accrochés par l'Atlético de Madrid (0-0) en championnat, les Merengue n'ont pas inscrit le moindre but depuis 319 minutes. Une disette inhabituelle que la Casa Blanca n'avait jamais connue lors des neuf années passées par CR7 avec la tunique madrilène.

Pour trouver trace d'une telle série noire, il faut remonter douze ans en arrière. Alors entraînés par Fabio Capello, les Madrilènes de Raúl s'étaient cassés les dents sur le Recreativo Huelva (0-3), le Deportivo La Corogne (2-0) et un nul contre le Betis (0-0), trois matches joués à cheval sur 2006 et 2007. Avec 26 tirs au but, du jamais vu depuis 2003, les hommes de Julen Lopetegui sont restés muets pour la première fois en C1 depuis un 0-0 obtenu contre Manchester City... le 26 avril 2016, soit 32 rencontres consécutives avec au moins un but marqué. 

Lire aussi

Au-delà de ces statistiques, le Real Madrid se retrouve en zone de turbulences pour la première fois depuis bien longtemps. Inévitablement, fans et observateurs sont tentés de faire le lien et de juxtaposer cette crise de résultats avec la renonciation de Zinédine Zidane après deux ans et demi passés sur le banc. Mais aussi et surtout avec le départ de Cristiano Ronaldo, parti à la Juventus Turin pendant l'été. Depuis la fin de son aventure espagnole, Los Blancos connaissent des soucis inédits dans le secteur offensif. En Liga, jamais ils n'avaient inscrit si peu de buts après 7 journées de championnat (12 au total) ces dix dernières années.

"L'ambiance n'est pas la meilleure"

Et justement, l'absence préjudiciable de CR7 commence à peser dans les têtes. À l'image de l'échange houleux entre Karim Benzema et Raphaël Varane (voir ci-dessous) sur le chemin menant aux vestiaires à la mi-temps du match perdu contre le CSKA mardi. L'ancien Lyonnais, qui avait hérité du brassard de capitaine en l'absence de Sergio Ramos et qui n'a plus marqué depuis le 1er septembre dernier, a sermonné pendant plusieurs secondes le champion du monde, impliqué sur le but moscovite de Niko Vlašić après un ballon perdu par Toni Kroos. 

Après la partie, Luka Modric a confirmé que le moral n'est pas au beau fixe. "Nous sommes agacés. Nous ne nous attendions pas à perdre des points ici et l'ambiance dans le vestiaire n'est pas la meilleure en ce moment", a déploré le meilleur joueur UEFA et FIFA de l'année. L'adage dirait donc vrai : quand Cristiano est là, tout va. En revanche, quand il n'est plus là...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter