Ligue des champions : le Real vers la lumière

Ligue des champions : le Real vers la lumière

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Le Real Madrid a laminé le Bayern Munich, mardi soir, en demi-finale retour de Ligue des champions (4-0) et se qualifie pour sa première finale depuis 2002. Les Madrilènes d'un Cristiano Ronaldo record peuvent toujours rêver à une Decima.

Douze ans qu'il attendait ça. Déjà vainqueur à l'aller (1-0) , le Real Madrid s'est qualifié pour sa première finale de Ligue des champions depuis 2002, mardi soir, en atomisant le Bayern Munich, champion d'Europe en titre, sur son propre terrain (4-0). Le 24 mai prochain, il retrouvera, au Estadio da Luz de Lisbonne, l'Atlético Madrid ou Chelsea, qui s'affrontent ce mercredi. Plus d'une décennie après la fantastique reprise de volée de Zinedine Zidane, les Madrilènes peuvent plus que jamais rêver à la Decima, cette dixième Ligue des champions qu'ils espèrent remporter, enfin .

Sur ce qu'ils ont montré hier soir, les hommes de Carlo Ancelotti ont tout d'un champion d'Europe. S'ils avaient beaucoup laissé jouer les Bavarois à l'aller, les Merengues ont mis autrement plus de pression, obéissant parfaitement à leur entraîneur qui leur demandait de ''ne pas avoir peur'' comme à Madrid. Le Mister, qui n'avait jamais perdu face au Bayern en sept matches, a poursuivi sa série en donnant, cette fois, une leçon à son adversaire.

Cristiano Ronaldo bat le record

C'est sur coup de pied arrêté que le Real a fait la différence, très tôt dans le match, comme pour éteindre une Allianz Arena où quelque 70.000 supporters s'étaient entassés. Sergio Ramos, coupable d'avoir envoyé son tir au but dans les airs il y a deux ans face à ce même adversaire en demi-finale, récupère, seul au second poteau, un corner de Modric venu de la droite (16e). Avant de récidiver, quatre minutes plus tard, sur un coup franc de Di Maria pour, déjà, éteindre toute rébellion (20e). Puis Cristiano Ronaldo marque ses 15e et 16e buts de la compétition, en contre (0-3, 34e34e) et sur un splendide coup franc aux 20 mètres (0-4, 89e), devenant l'attaquant le plus prolifique de l'Histoire sur une seule Ligue des champions.

La dernière heure ne changera rien pour le Bayern de Franck Ribéry, dont l'action la plus significative aura été une claque sur Carvajal , symbole de sa léthargie. Et le club allemand n'échappe pas à la statistique qui veut qu'aucun champion d'Europe ne conserve sa couronne depuis l'AC Milan en 1990. Le Real Madrid, club le plus titré de la compétition, a lui l'occasion de retrouver la lumière.

Pour revivre le match dans les conditions du direct AVEC LES VIDEOS DES BUTS, cliquez ici.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter