Ligue des champions : Madrid, capitale du football européen

Ligue des champions : Madrid, capitale du football européen

Football
DirectLCI
FOOTBALL – Vainqueur de Chelsea en demi-finale de la Ligue des champions (1-3), l'Atlético Madrid s'est qualifié ce mercredi pour la finale de la compétition. Le club de Diego Simeone affrontera son voisin du Real Madrid.

Cette édition 2013-2014 de la Ligue des champions sonne comme la victoire du football offensif. Alors que mardi, le Real Madrid a dynamité le Bayern Munich (0-4) , l'Atlético a, lui, ce mercredi soir, fait exploser le cadenas défensif de Chelsea (1-3). Les deux équipes de la capitale espagnole vont donc se retrouver le 24 mai prochain à Lisbonne en finale de la prestigieuse compétition européenne, une première pour deux clubs d'une même ville.

Cette finale, elle tendait pourtant les bras à Chelsea après le bon nul obtenu en Espagne à l'aller (0-0). Mais José Mourinho a décidé que la qualification, c'est avec sa défense qu'il irait la chercher. Au coup d'envoi l'ancien défenseur Marseillais, Cesar Azpilicueta est donc aligné ailier droit, alors qu'un talent brut comme Oscar prend place, lui, sur le banc, en compagnie de Samuel Eto'o et Demba Ba. Les Anglais veulent jouer le contre...

Le risque a payé

Le coach Portugais a eu raison pendant un peu moins de dix minutes. Azpilicueta, justement, trouve Fernando Torres en retrait à la 35e minute. L'attaquant espagnol, du plat du pied, ouvre la marque contre son club formateur (35e). Mais juste avant la pause, Adrian Lopez égalise, reprenant à bout portant un ballon qui a navigué entre tous les défenseurs Anglais (43e). Aux citrons, grâce au but à l'extérieur, l'Atlético tient son exploit

La seconde période ne fait que confirmer la supériorité des hommes de Diego Simeone, qui a, lui décidé de jouer l'attaque.  Banco à la 60e minute. Suite à une faute de Samuel Eto'o dans la surface de réparation, la gâchette des Colchoneros, Diego Costa transforme en force le pénalty du 2-1. Arda Turan viendra ensuite donner de l'ampleur au score en s'y reprenant à deux fois pour battre Mark Schwarzer (71e). Pour Chelsea la frileuse, le parcours s'arrête donc là. Il se poursuit en revanche pour les irrésistibles "matelassiers", en plein rêve.

Revivez la qualification de l'Atlético dans les conditions du direct

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter