Ligue des champions : Monaco en danger à Valence ?

Football
FOOTBALL - Quart de finaliste de la dernière Ligue des champions, l'AS Monaco sera peut-être écartée avant même que la nouvelle ne débute. Opposé à Valence mercredi en match aller des barrages, le groupe de Leonardo Jardim est amoindri et ne part pas avec le statut de favori.

Troisième du dernier exercice de Ligue 1, l'AS Monaco a gagné le droit de disputer deux ou quatre matches pour tenter d'accéder à la prestigieuse Ligue des champions. La troupe dirigée par Leonardo Jardim a rempli la première part du marché ces dernières semaines en écartant sans forcer les Suisses des Young Boys de Berne (1-3, 4-0). Mais, lors du fameux tour de barrage qui fut fatale à Lyon et Lille ces deux dernières années, le club de la Principauté devra en découdre avec un gros morceau : le Valence CF.

Mercredi soir à Mestalla, la première des deux manches donnera un premier aperçu de la capacité des Monégasques à se mettre au niveau et ce même si Jardim affirme que l'Europe porte un regard différent sur ses ouailles depuis qu'elles ont (avec réussite) atteint les quarts de finale la saison passée. Mais ne nous y trompons pas, cet exploit ne fait pas de l'ASM une favorite face aux quatrièmes du dernier championnat d'Espagne. Quand bien même le club Ché vient de perdre son meilleur défenseur, Otamendi, parti à Manchester City ce mardi.

La vie sans Moutinho

Le club entraîné par Nuno Espirito Santo sort d'une saison remarquable en Liga et avance en prime avec un collectif soudé et très technique. De son côté, Monaco cherche encore des automatismes après les changements de l'intersaison (Martial s'est fixé dans l'axe, Pasalic et Cavaleiro sont entrés dans le onze) et une stratégie a priori moins basée sur la défense et le contre. Cette métamorphose progressive sera-t-elle préjudiciable à l'heure d'affronter un adversaire qui semble mieux se connaître ?

EN SAVOIR +
>> Barrages : Valence, bien trop fort pour Monaco ?
>> Vidéo: La démonstration de Monaco face à Berne (4-0)

Par ailleurs, Jardim sera privé de trois éléments-clé dans la jolie campagne de la saison passée : les défenseurs Abdennour et Kurzawa ainsi que son maître à jouer Moutinho, tous blessés. Sans le technicien portugais, tellement précieux lors des phases de conservation du ballon, les Rouge et Blanc connaîtront peut-être davantage de difficultés pour sortir du pressing valencian. Début de réponse ce mercredi sous les coups de 20h45...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter