Ligue des champions : Monaco, retour gagnant

Ligue des champions : Monaco, retour gagnant

FOOTBALL - L'AS Monaco a signé un retour victorieux en Ligue des champions en prenant le meilleur sur le Bayer Leverkusen (1-0), mardi au stade Louis II, grâce à un but de Joao Moutinho. Un succès bienvenu pour des vice-champions de France qui ont pu oublier leurs difficultés du Championnat l'espace de 90 minutes inégales.

"We are back"*. En déployant en tribune cette banderole pour accompagner le retour de l'AS Monaco en Ligue des champions (plus de neuf ans après sa dernière participation), mardi face au Bayer Leverkusen , les supporters des Rouge et Blanc ne croyaient pas si bien dire. En difficulté dans une Ligue 1 où il se traîne à une peu reluisante 19e place, le club de la Principauté a profité de ses retrouvailles avec la plus prestigieuse compétition européenne pour s'offrir un bon bol d'air en dominant l'actuel leader de Bundesliga .

L'enfer était pourtant promis à l'ASM, en proie à une cure d'austérité symbolisée par les départs de James Rodriguez et Radamel Falcao cet été. Cela a été le cas au cours d'une première période dominée de la tête et des épaules par les joueurs du club allemand. Problème, les visiteurs n'ont jamais réussi à cadrer leurs nombreuses tentatives, à l'image de Gonzalo Castro (13e, 45e+2), Hakan Calhanoglu (15e) ou Son Heung-Min (44e), engagés dans un concours de maladresse.

"Tout n'a pas été parfait"

Les Monégasques, eux, ont fait mouche sur leur seule tentative cadrée du match. Peu après l'heure de jeu, Joao Moutinho est sorti de sa torpeur en profitant d'une déviation de la tête de l'impeccable Dimitar Berbatov, servi à l'entrée de la surface par le non moins convaincant Layvin Kurzawa, pour envoyer le ballon sous la barre transversale d'une reprise du pied gauche déviée par un défenseur (1-0, 61e). Suffisant pour bien lancer l'ASM, bien plus à son avantage après le repos, dans un groupe C où elle partage la tête avec le Zénith Saint-Pétersbourg, un club russe (vainqueur de Benfica 2-0) qu'elle affrontera le 1er octobre prochain.

En attendant, Jérémy Toulalan, capitaine exemplaire de combativité dans l'entrejeu, se satisfait de ces trois points glanés même s'il le reconnaît volontiers, "tout n'a pas été parfait". "Ils ont eu pas mal d'occasions qu'ils n'ont pas réussi à concrétiser, comme nous à Lyon. Mais on a mieux fini qu'eux physiquement et cette victoire nous permet de prendre confiance", s'est réjoui le joueur âgé de 31 ans sur beIn Sports 1. "On est une équipe jeune, mais qui a du talent. Si on a un collectif fort et soudé, on arrivera à faire de belles choses."

*On est de retour

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

EN DIRECT - Covid-19 : trois patients seront transférés samedi de Martinique vers Paris

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 8e, après une belle journée en argent

Covid-19 : le pass sanitaire élargi entrera en vigueur le 9 août

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.