Ligue des champions : plus de 1500 blessés dans un mouvement de panique à Turin

Football
DirectLCI
PANIQUE - Un énorme mouvement de panique - qui pourrait avoir été provoqué par l'explosion de pétards ou des rumeurs de bombe - a eu lieu samedi soir sur la place San Carlo de Turin où étaient réunis des milliers de supporters de la Juventus afin de regarder la finale de la Ligue des champions. Dimanche midi, la police italienne indique que le bilan s'élève à plus de 1500 blessés, dont trois graves.

La soirée a tourné au cauchemar samedi soir pour les supporters de la Juventus Turin. Avant même la fin de la finale de la Ligue des champions de football qui se déroulait à Cardiff (pays de Galles) et qui a été remportée par le Real Madrid face aux Turinois (4-1), un énorme mouvement de foule est survenu au coeur de la cité piémontaise.


Réunis par milliers sur la place centrale de Turin (piazza San Carlo) afin de suivre le match sur écrans géants, les supporters turinois ont été emportés par un impressionnant mouvement de foule à une dizaine de minutes de la fin de la rencontre. Les vidéos de l'événement montrent la rapidité de ce mouvement de panique qui, brutalement, a projeté des dizaines de personnes au sol. 


Pendant la nuit, un premier bilan faisait état d'environ 200 blessés mais celui-ci a été revu à la hausse dimanche matin puis à mi-journée, la police transalpine évoquant désormais un total de 1527 blessés. La plupart des victimes souffrent de blessures légères mais sept, dans un état plus sérieux, ont tout de même du être évacuées vers les urgences. Parmi elles, trois sont dans un état grave.

Beaucoup de personnes sont tombées, ont été piétinées ou blessées par des débris de verrre

L'origine de ce mouvement de panique demeure assez floue. "La cause principale était la panique, pour comprendre ce qui est à l'origine de cela, il va falloir attendre un peu", a commenté le préfet de Turin, Renato Saccone, cité par les médias italiens. La foule, prise de panique, s'est subitement mise à courir mais s'est heurtée à des barrières installées tout autour de la place. Conséquence : beaucoup de personnes sont tombées, ont été piétinées ou blessées par des débris de verrre qui jonchaient le sol. 


"Je suis tombé, j'ai réussi à me relever, mais j'ai tout perdu, mon téléphone, mon sac, tout", a ainsi déclaré sur la chaîne SkyNews24 une personne présente sur place. Certains témoignages ont également indiqué que des bruits de pétards avaient été entendus avant le mouvement de foule, ceux-ci faisant alors craindre une explosion plus sérieuse ; d'où, probablement, la panique.

Pour Turin, le souvenir du Heysel

Si les circonstances ne sont pas comparables, cette bousculade rappelle inévitablement aux Turinois la tragédie du stade du Heysel (39 morts dans un mouvement de foule avant la finale de 1985 remportée, à l'époque, par la Juve face à Liverpool à Bruxelles). L'entraîneur et les joueurs de la Vieille Dame ont eu une pensée pour leurs tifosi dès la fin du match samedi soir. "Nous espérons que nos fans à Turin vont bien et qu'il n'y a pas trop de blessés", a réagi Massimiliano Allegri, le coach des Bianconeri.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter