Ligue des champions : quel onze de départ pour le PSG face au Bayern ?

Ligue des champions : quel onze de départ pour le PSG face au Bayern ?

COMPO – À l’heure de passer son premier test d’envergure, ce mercredi soir (20h45) avec la réception du Bayern Munich en Ligue des champions, Unai Emery, l’entraîneur du PSG, doit composer la meilleure équipe possible. Et donc faire des choix cruciaux.

Soyons honnêtes : si Neymar, Dani Alves, Julian Draxler et autres stars internationales recrutées à prix d’or par le Qatar ont rallié le PSG, ce n’est pas pour le plaisir de se rendre à Guingamp ou à Metz. Non, ce qui fait courir ces joueurs-là, c’est bien la Ligue des champions qui, toutes les deux semaines, vient embellir leur horizon. Et plus particulièrement les chocs majuscules qu’offre la compétition-reine, comme celui de ce mercredi soir face au Bayern Munich. C’est précisément là que le casse-tête commence pour l’entraîneur, en l’occurrence Unai Emery, qui doit alors gérer les egos avec encore plus de précautions que d’habitude.

Toute l'info sur

Le parcours du PSG en Ligue des champions

En vidéo

Le PSG est-il obligé de gagner la Ligues des champions ?

Un milieu à trois et un trident Mbappé-Cavani-Neymar devant

En effet, il n’y aura que onze heureux élus au coup d’envoi, et conséquemment une petite quinzaine de frustrés qui prendront place sur le banc de touche, voire dans les tribunes du Parc des Princes. La mise en place tactique effectuée mardi après-midi dans l’intimité d’un huis-clos au Camp des Loges a livré, à ce titre, quelques précieux indices quant aux choix du coach. Évacuons d’emblée la composition défense, qui ne pose pas question : le capitaine Thiago Silva ayant démenti sur Instagram les informations selon lesquelles il serait blessé, il sera bien aligné en charnière au côté de son compatriote Marquinhos, devant Areola dans les cages. Sur les côtés, Kurzawa à gauche et Dani Alves seront, eux aussi sans surprise, titulaire.

Lire aussi

L’incertitude pesait en fait sur le milieu de terrain et l’attaque. Et ici, la problématique est d’abord d’ordre tactique. Unai Emery, depuis le début de saison, a oscillé entre le dispositif en 4-3-3 (quatre défenseurs, trois milieux, trois attaquants) de la saison passée, et 4-2-3-1, avec un milieu de moins et un attaquant de plus. Il s’agit donc, pour affronter le Bayern, de choisir entre l’équilibre et la force de frappe offensive. Eh bien c’est en 4-3-3 que les Parisiens se sont entraînés. Ce qui signifie que Rabiot, Thiago Motta et Verratti reformeront le trio du match contre le Celtic Glasgow. Et donc que Neymar et Mbappé seront sur les ailes de l’attaque, pour alimenter Cavani, seul dans l’axe, en ballons. On peut ainsi d’ores et déjà affirmer que ce onze constitue l’équipe type de l’entraîneur pour la saison. Ceux qui n’en font pas partie accusent dès à présent le coup.

La compo probable du PSG

Areola - Dani Alves, Marquinhos, Thiago Silva (c), Kurzawa - Verratti, Thiago Motta, Rabiot - Mbappé, Cavani, Neymar

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter