PSG-FC Barcelone : un 8e de finale (très compliqué) au goût de classique

DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS – Deuxième de son groupe, le Paris Saint-Germain sera opposé au FC Barcelone en 8e de finale de la Ligue des champions (aller : 14 février- retour : 8 mars). La tâche s’annonce ardue pour des Parisiens habitués à se frotter aux partenaires de Lionel Messi ces dernières années.

Comme un air de déjà-vu. Si le tirage au sort avait préservé le Paris Saint-Germain d’un énième affrontement avec le FC Barcelone la saison passée, les hommes d’Unai Emery devront à nouveau se mesurer au club barcelonais en 8es de finale de la Ligue des champions le 14 février au Parc des Princes et le 8 mars au Camp Nou. Depuis l’arrivée des investisseurs qataris à la tête du Paris Saint-Germain, cette affiche est devenue un classique à part entière, puisque les partenaires de Thiago Silva ont rencontré la bande à Messi en 2014 lors des poules et en quarts de finale en 2013 et 2015. Deux confrontations soldées par deux éliminations.

En plus, le Barça ne réussit pas à Unai Emery

Au regard de la forme actuelle du PSG, des manquements offensifs de l’équipe d’Unai Emery, de ses errements défensifs et du fait qu’il disputera le 8e de finale retour à l'extérieur, un scénario similaire semble se profiler et les Parisiens ne partiront vraiment pas favoris étant donné le gouffre qui s’épare aujourd’hui ces deux équipes. Certes, le Barça est moins souverain que les saisons précédentes – il pointe à 6 points du Real Madrid en Liga – et éprouve certaines difficultés à venir à bout des cadors européens (défaite 3-1 contre City, matches nuls contre le Real et l’Atlético), mais sa force de frappe offensive caractérisée par le trio Messi-Neymar-Suarez reste encore aujourd’hui sa meilleure arme pour espérer décrocher une nouvelle Coupe d’Europe.

Lire aussi

Alors quels motifs d’espoirs pour le Paris Saint-Germain ? A l’heure actuelle, on en dénombre très peu et le club de la capitale sera dans l’obligation d’élever le curseur et de faire preuve de davantage de rigueur pour tenter d’accrocher une cinquième qualification consécutive pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Et c’est dans un rendez-vous de cette importance que la discipline tactique prônée par Unai Emery, qui n’a battu les Blaugrana qu’à une seule reprise et n’a jamais gagné au Camp Nou, devra faire la différence pour permettre au PSG de passer un cap sur la scène européenne. Les coéquipiers d’Edinson Cavani pourront également se dire que la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain... Il n'y a plus qu'à croiser les doigts.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter