Ligue des nations : ce que les Bleus ont perdu en terminant deuxièmes de leur groupe

Football
DirectLCI
FOOTBALL – L’équipe de France a perdu la première place de son groupe de Ligue des nations lundi soir, tandis que les les Pays-Bas sont allés arracher le nul en Allemagne (2-2). Focus sur ce qu’implique cette perte.

L’équipe de France a-t-elle perdu plus qu’un match, vendredi soir à Rotterdam contre les Pays-Bas ? Jusqu'alors, elle était restée leader du groupe 1 de la Ligue A de la Ligue des nations. Mais, ayant disputé tous ses matchs de la phase de groupes, elle n’a plus son mot à dire ensuite. Et les mathématiques ont frappé : les Néerlandais, en arrachant le point du nul (2-2) lundi soir à Gelsenkirchen contre l’Allemagne, ont pris in extremis, mais définitivement, la tête du groupe, et accéderont au Final Four de la toute nouvelle compétition de l’UEFA. Les Bleus, eux, restent à quai. Mais ce n’est pas tout.

Les éliminatoires de l'Euro 2020 changeraient de visage

Première conséquence concrète : les équipes n’accédant pas au Final Four, réunissant les quatre premiers de groupe de la Ligues A (échelon le plus élevé) au début du mois de juin, se retrouveront dans des groupes à six équipes dans les éliminatoires de l’Euro 2020, dont les groupes seront tirés au sort le 2 décembre. Ce qui signifie qu’elles auront deux rencontres de qualification supplémentaires à jouer, dans ce créneau du mois de juin où les jambes sont exténuées, au bout d’une longue saison en club, et où les déplacements aux confins de l’Europe peuvent s’avérer plus compliqués que ne le laissent suggérer les différences de niveau entre les équipes qui s'affrontent.

Seconde conséquence concrète : les places en barrages, ces séances de rattrapage en forme de matchs-couperets livrant les derniers billets pour l’Euro, seront désormais attribués en fonction du classement des groupes de Ligue des nations, et non plus selon celui des groupes des éliminatoires. Leur déroulé change aussi : désormais, outre les 20 qualifiés via les dix groupes des éliminatoires, seules quatre équipes pourront être repêchées, une par niveau de Ligue des nations (les Ligues A, B, C et D). Dans chacune de ces Ligues, une équipe par groupe (la mieux classée) prendra part à un mini-tournoi, avec demi-finales et finale, et le vainqueur décrochera un billet pour l'Euro.


Ce qui signifie que si d’aventure les Bleus ne parvenaient pas à se qualifier via l'une des deux premières places de leur groupe de qualification pour l'Euro, ils ne bénéficieraient pas du statut de barragiste... Sauf si les Pays-Bas parvenaient, eux, dans le même temps, à se qualifier directement pour l’Euro. Dit autrement : si la France et les Pays-Bas terminent troisièmes de leur groupe de qualification respectifs pour l'Euro, les Oranje iraient en barrages, pas les Bleus. Quoi qu’il arrive, les destinées de ces deux sélections vont donc rester liées, pour un bon bout de temps.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter