Ligue Europa : Lacazette qualifie l'Olympique lyonnais

Ligue Europa : Lacazette qualifie l'Olympique lyonnais

Football
DirectLCI
LIGUE EUROPA - Longtemps malmené par les Ukrainiens de Tchernomorets, l'Olympique lyonnais s'est qualifié pour les 8es de finale de l'épreuve grâce à sa victoire (1-0) à Gerland. Poil à gratter pour la défense adverse et buteur, Alexandre Lacazette a été l'homme du match.

Il n'a pas été appelé par Didier Deschamps alors que certains l'attendaient, mais ça n'a apparemment pas affecté son moral. Deuxième meilleur buteur du Championnat (13 buts), Alexandre Lacazette a encore brillé, jeudi soir, sur le terrain européen cette fois. Empêtré dans une lutte physique et incertaine avec son équipe de Lyon face aux Ukrainiens d'Odessa Tchernomorets, l'attaquant rhodanien a débloqué la situation de manière magnifique, rappelant au passage qu'il était l'un des meilleurs attaquants français du moment. Une course côté gauche, un contrôle à peine manqué et deux crochets ont suffi au Lyonnais pour envoyer une fléchette en pleine lucarne (81e) et qualifier les siens.

Et jusqu'à ce dénouement, le numéro 10 de l'OL a multiplié les courses et offensives dans un match débridé, où chaque équipe aura eu l'occasion de marquer. A lui seul, il aura d'ailleurs provoqué toute la défense adverse mais le manque de réussite ou de soutien a longtemps empêché les hommes de Rémi Garde de prendre l'avantage. Jusqu'à cet exploit individuel salvateur, sur un service de Grenier, dans les dix dernières minutes. Le premier but de l'international (2 sélections) sur la scène européenne cette année.

Des Tchèques au tour suivant

Après le match nul de l'aller (0-0), l'entraîneur lyonnais avait choisi d'aligner la plupart de ses titulaires à Gerland ce jeudi. Mais Lyon, malgré un avantage technique certain, a plus souvent été en position de perdre dans ce match. Sans un Anthony Lopes vigilant sur les frappes de loin et coups francs adverses (21e, 77e), et sans le coup de main de son poteau droit (52e), ce seraient sans doute les Ukrainiens qui continueraient leur route.

Le talent a donc fait la différence et a suffi pour que les Gones fassent mieux que l'an dernier (éliminés par Tottenham en 16es de finale) et poursuivent leur aventure européenne, eux qui sont également engagés dans une remontée folle en Ligue 1 (6e) et qui joueront la finale de la Coupe de la Ligue le 19 avril (face au PSG). Ils retrouveront au tour suivant les Tchèques du Viktoria Plzen, surprenant vainqueur du Chaktior Donetsk, le 13 mars.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter