Ligue Europa : Lyon s'est fait très peur

Ligue Europa : Lyon s'est fait très peur

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Malgré un but de Gomis, l'OL a perdu pied jeudi soir à Plzen et peut remercier Anthony Lopes (1-2). Heureusement que les Lyonnais avaient gagné 4-1 à l'aller.

Cela s'est joué à un poteau près. Celui qui a repoussé le penalty tiré par le Tchèque Tecl, à la 70e minute. À n'en pas douter, le tournant de ce huitième de finale. Car en transformant la sentence, ce dernier aurait permis à son équipe de mener 3-1. Pour Plzen, il ne manquait alors qu'un but à inscrire en trente grosses minutes pour accrocher la prolongation face à l'OL. Totalement inimaginable après la large victoire lyonnaise à l'aller (4-1).

D'autant que, déjà bousculés en première période, les Lyonnais avaient réussi le coup parfait en ouvrant la marque au bout du temps additionnel sur un contre express ponctué par un but de Bafé Gomis. Muet depuis sept matches, toutes compétitions confondues, et très discret lors de ses dernières prestations, d'ailleurs commencées sur le banc pour certaines, l'attaquant lyonnais a retrouvé sa verve au bon moment hier en République tchèque. Après un crochet intérieur, il a, d'une frappe du gauche, trouvé le petit filet opposé (45e+2).

Anthony Lopes, l'ange gardien

Mais se sentant sans doute qualifiés trop vite, Maxime Gonalons et ses partenaires ont complètement perdu pied face aux vagues offensives des Tchèques, encaissant deux buts en deux minutes alors qu'ils affichaient l'une des défenses les plus imperméables de la compétition jusque-là (4 buts en neuf rencontres).

Leur qualification, les Lyonnais la doivent à la chance sur ce fameux penalty adverse mais avant tout à Anthony Lopes. Le gardien lyonnais a multiplié les arrêts miraculeux en plusieurs occasions, auteur notamment d'une parade somptueuse à moins de dix minutes du terme. Mais qu'importe la manière, l'OL sera bien présent ce début d'après-midi au tirage au sort des quarts de finale. Les hommes de Rémi Garde devront montrer leur capacité à se remobiliser sur le Championnat qui les mène à Guingamp, dimanche (17 heures). 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter