Ligue Europa : Lyon, un exploit ou la porte

Ligue Europa : Lyon, un exploit ou la porte

DirectLCI
FOOTBALL - Lyon n'a pas vraiment le choix, jeudi soir, lors de son déplacement à Turin pour affronter la Juventus Turin en quart de finale retour de la Ligue Europa. Derniers représentants français en Coupe d'Europe, les Gones, battus à l'aller (1-0), doivent s'imposer. Plus facile à dire qu'à faire.

Douze pour cent. C'est la part des équipes qui, battues 1-0 à l'aller sur leur terrain , ont réussi à se qualifier. C'est peu et c'est dire l'exploit que doit réaliser l'Olympique lyonnais, ce soir, en quart de finale retour de la Ligue Europa à Turin, une semaine après le but de Bonucci qui l'avait crucifié à cinq minutes du terme. ''J'ai connu un cas similaire, raconte à metronews Jean-Marc Ferreri, international français aux 37 sélections. En 1987, avec Bordeaux, en demi-finale de Coupe des Coupes. On avait perdu 1 à 0 chez nous face au Lokomotive Leipzig avant de gagner sur le même score au retour.'' Puis d'être éliminés aux tirs au but.

Pour Ferreri, une semaine "formidable à vivre"

Jeudi dernier, les Gones avaient fait jeu égal avec les leaders de Serie A, ''pas exceptionnels, surtout en première période'', dixit Ferreri, qui commentera la rencontre jeudi soir pour W9. Cette fois, la tâche s'annonce encore plus compliquée. Les coéquipiers de Paul Pogba ''seront à un tout autre niveau, promet l'ancien joueur d'Auxerre. Ce sera beaucoup plus difficile pour Lyon, car la Juve est un des meilleurs clubs du monde, en pleine bourre actuellement.'' D'autant que Rémi Garde ne pourra toujours pas compter sur Grenier, Fofana, Gourcuff, M. Lopes et Dabo, tous forfait. Et son effectif, pas très étoffé, disputera son 54e match de la saison et commence à fatiguer.

Au plus mauvais moment puisque l'OL, après son escapade piémontaise, va être brinquebalé par des Parisiens remontés, en Ligue 1 (dimanche) puis en finale de la Coupe de la Ligue (le 19). ''C'est quelque chose de formidable à vivre, reprend Jean-Marc Ferreri. Je suis certain que Rémi Garde a en tête de se qualifier puis de battre Paris. Il a préparé mentalement son équipe pour. Le foot est fait de renversements, on l'a bien vu mardi avec le PSG. Il faut tenir le plus longtemps possible et marquer en fin de match pour arracher la prolongation.'' C'est le prix à payer pour espérer revoir Turin, le 14 mai prochain. Pour la finale cette fois. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter