Ligue Europa : Saint-Etienne et Nice (plutôt) épargnés par le tirage au sort

Ligue Europa : Saint-Etienne et Nice (plutôt) épargnés par le tirage au sort

FOOTBALL – Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue Europa se tenait ce vendredi à Monaco. Les deux clubs français, Saint-Etienne et Nice, sont fixés et ont hérité de groupes qui laissent espérer une qualification pour les 16es de finale. L’ASSE est compagnie d’Anderlecht, Mayence et Qabala tandis que l’OGCN se retrouve avec Schalke 04, Salzbourg et Krasnodar.

En sortant du Grimaldi Forum de Monaco, les dirigeants de Saint-Etienne et de Nice pouvaient arborer un sourire. Car la lecture du tirage au sort offre des perspectives aux deux clubs français engagés en Ligue Europa cette saison : celles d’accéder aux 16es de finale en février et mars prochains. Un espoir qui aurait pu être totalement obstrué si Stéphanois et Niçois avaient hérité du groupe (A) de la mort, composé de Manchester United, du Fenerbahçe et du Feyenoord.

Nice moins bien loti que Saint-Etienne

Dans le groupe C, l’ASSE croisera le fer avec Anderlecht, Mayence et Qabala. Le club stéphanois dispute pour la troisième saison consécutive la phase de poules et ambitionne d’atteindre le stade des matchs couperets à l’image de son dernier exercice. Les Belges d’Anderlecht se positionnent comme les favoris mais la méfiance sera de mise notamment contre les Azéris de Qabala, tombeurs de Lille au 3e tour préliminaire (1-1, 1-0). Nice aura une adversité un peu plus consistance face à Schalke 04, qui part avec la faveur des pronostics, Salzbourg et Krasnodar. L’expérience de Dante, dernière recrue des Niçois, ne sera pas négligeable pour savoir comment jongler avec la répétition des matchs et la manière d’aborder ces rencontres européennes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la circulation du virus accélère, confirme Santé Publique France

États-Unis : une patronne offre 10.000 dollars et deux billets d'avion en 1ère classe à tous ses salariés

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : les électeurs de gauche tentés par un "vote utile" pour Emmanuel Macron, selon une étude

Royaume-Uni : le Brexit plus néfaste pour l'économie que la crise du Covid

Covid-19 : les contaminations en forte hausse mais pas les hospitalisations, que nous apprend le cas du Royaume-Uni ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.