Pour remplacer Rudi Garcia, l’OM pense... à Laurent Blanc

Pour remplacer Rudi Garcia, l’OM pense... à Laurent Blanc
Football
DirectLCI
FOOTBALL – Alors que l’OM n’en finit plus de s’enfoncer dans la crise cette saison, la direction du club phocéen songe à Laurent Blanc, sans club depuis son départ... du PSG.

Officiellement, Rudi Garcia n’est pas menacé, malgré une série de 9 défaites sur les 13 derniers matchs, ayant fait plonger l’équipe à une embarrassante 10e place du classement de la Ligue 1 (conjuguée à une élimination précoce dans toutes les autres compétitions où le club était engagé). Et pour cause : la prolongation du contrat de l’entraîneur jusqu’en 2021, actée à la fin du mois d’octobre dernier, porte désormais le coût d’un licenciement du coach à environ 12 millions d’euros. Une somme que le club phocéen ne peut même plus mettre sur un joueur, comme en a témoigné le mercato hivernal qui vient de prendre fin.


Officieusement, en revanche, la direction se projette bien dans l’après-Garcia : dans son édition de ce mardi, le quotidien L’Équipe révèle en effet que Jacques-Henri Eyraud, le président du club phocéen, voit en Laurent Blanc un successeur potentiel à même de le séduire. Et la réciproque est aussi vraie. 

Il y a quelques clubs qui font du bon boulot, avec des moyens moins importants que le PSG, mais qui peuvent espérer s’en rapprocher.Laurent Blanc en novembre 2018

"La Ligue 1 est mon Championnat. Elle a perdu beaucoup de son suspense car on connaît le nom du champion à l’avance. L’autre objectif, désormais, est la 2e place. Il y a quelques clubs qui font du bon boulot, avec des moyens moins importants que le PSG, mais qui peuvent espérer s’en rapprocher. Il y a encore de beaux projets en France", lâchait en effet, en novembre dans France Football, celui qui n’a toujours pas retrouvé de club depuis son licenciement du PSG à l’été 2016.

Reste que, sauf démission de Rudi Garcia (ou rupture de contrat à l'amiable), l’affaire demeure de l’ordre du projet lointain. Et, au regard des déclarations de l’actuel entraîneur de l’OM, lundi soir en conférence de presse, un départ avant l’issue de l’actuelle saison ne fait pas partie de ses plans. "Mon degré de motivation n’est pas du tout altéré, plus c’est dur plus je suis motivé, a-t-il ainsi affirmé. Je donne le meilleur de moi-même, et je n’ai pas fini encore de le donner."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter